Clasico : 10 raisons de croire à la victoire du Real

clasico

Dans une semaine, le Real Madrid fera le déplacement au Camp Nou avec la ferme intention de frapper un grand coup en Liga.

Le Clasico est un match a part, attendu par toute la planète foot. Samedi prochain, les Madrilènes peuvent creuser l’écart encore un peu plus sur leurs éternels rivaux catalans. Marca énumère 10 raisons d’être confiant pour ce match.

1. CRISTIANO EST EN FEU
Il est de retour. Le Pichichi de la Liga totalise 12 buts cette saison, dont 8 inscrits ce dernier mois. Une forme retrouvée par CR7, qui se rendra sur l’un de ses territoires préférés dans six jours. Au Camp Nou, le Portugais a déjà célébré 10 buts, et ne compte certainement pas s’arrêter là.

2. 31 MATCHS SANS DÉFAITE
Une statistique qui pourrait sembler anecdotique, mais qui avant un Barça-Real, ne l’est pas. Le Real Madrid n’a plus perdu depuis avril dernier contre Wolfsburg. Et même si la Casa Blanca a souvent été mise à mal depuis, elle ne perd jamais. Une bonne chose quand on s’apprête à disputer un match aussi compliqué que le Clasico.

3. LA PROFONDEUR DU BANC
La peste des blessures ne quitte jamais Madrid. Bale, le dernier en date à avoir rejoint l’infirmerie, sera absent plusieurs mois. Mais heureusement pour Zidane, l’effectif du Real Madrid est incroyable. Quand ce n’est pas Vazquez ou Isco, c’est Kovacic qui impressionne. Quand ils jouent, les remplaçants sont aussi bons que les titulaires. Plusieurs d’entre eux devraient d’ailleurs fouler d’entrée la pelouse du Camp Nou le week-end prochain. 

4. LE MORAL AU TOP DEPUIS LE DERBY
Le leader était attendu depuis un moment sur l’un de ses grands tests de la saison, le derby madrilène. Et là encore, les Merengue ont frappé un grand coup. Une victoire nette et sans appel sur le score de 3-0. Quoi de mieux pour se mettre en confiance avant de retrouver les Blaugranas ?

5. LE RETOUR DE LA PAIRE RAMOS-PEPE
Après deux mois, Zidane a récupéré sa charnière centrale de gala. Car même si Varane et Nacho sont excellents quand il faut faire appel à eux, le coach français devrait certainement privilégier l’expérience des deux monstres pour ce match. Par chance, Ramos n’a pas pris de jaune hier face au Sporting, et sera donc autorisé à jouer. Carvajal et Marcelo sont là aussi. Côté défense, tous les voyants sont au vert.

6. LUKA ET SON HÉRITIER MATEO
Le double pivot croate impressionne chaque match un peu plus. La présence de Luka Modric sera essentielle pour ce Clasico, mais celle de son héritier Mateo Kovacic le sera tout autant. Ce dernier est juste exceptionnel depuis plusieurs matchs. Une aubaine pour Zidane, qui devra faire sans Kroos (blessé) dans six jours.

7. LA TOUCHE DE ZIDANE
Il est vrai que le jeu de Madrid n’est pas toujours des plus flamboyants, mais force est de constater que depuis que le Français est à la tête de l’équipe, ils sont quasi-imbattables. Zinedine trouve toujours un moyen de s’en sortir, et apprécie tout particulièrement les grands rendez-vous qu’il sait aborder avec calme et sérénité.

8. UNE SEMAINE DE ‘BREAK’
Avec la goleada infligée à Leonesa en 16e de finale aller de Copa il y a un mois (1-7), Zidane va pouvoir se permettre de largement faire tourner son effectif mercredi pour le match retour. Un facteur des plus importants quand on doit jouer un Clasico trois jours plus tard.

9. ILS REPARTIRONT LEADERS QUOI QU’IL ARRIVE
Peu importe le scénario où le score, les blancs savent déjà qu’ils quitteront les terres catalanes en position de leaders. Avec au minimum 4 points d’avance sur les hommes de Luis Enrique (7 en attendant le déplacement du Barça chez la Sociedad ce soir), le Real débarquera chez l’adversaire avec un poids en moins. L’effet sera inverse pour Barcelone, qui ne pourra pas se permettre la moindre erreur.

10. LE SOUVENIR DU DERNIER CLASICO
La dernière fois que les Madrilènes se sont rendus au Camp Nou, ils sont repartis triomphants. Une victoire 1-2 chez l’ennemi qui a redonné le sourire aux Madridistas après la sévère correction reçue en première partie de saison. Et c’est évidemment avec ce match en mémoire et la confiance engrangée depuis tout ce temps que les Madrilènes se rendront a Camp Nou samedi prochain.

Articles liés