2016, l’année de rêve du Real Madrid

Au revoir 2016, bonjour 2017 ! L’heure est au bilan de l’incroyable année de la Casa Blanca, marquée notamment par 3 titres internationaux remportés.

Qui aurait pu penser en décembre de l’année dernière que le Real Madrid allait effectuer une année si réussie ? Il y a 12 mois, Benitez était sur le banc, l’équipe aux abois, et une partie des supporters en appelaient à la démission du président Perez… Aujourd’hui la situation est tout autre. Une réussite que l’on doit en grande partie à la nomination de la légende Zidane comme entraineur.

L’effet Zidane

Difficile de contester la réussite totale de Zinedine Zidane pour sa première année comme coach de l’équipe première. Le Français a réussi à remporter 3 titres (la Champions League, la Supercoupe d’Europe et le Mondial des Clubs), a gagné son premier Clasico au Camp Nou, et vient de faire tomber le record de matchs consécutifs sans défaite (37). Actuellement leader en Liga avec 6 points d’avance sur le Barça, Zidane pouvait difficilement faire mieux en 2016. Pour preuve, l’année se clôture avec au compteur plus de titres (3) que de défaites (2). Une stat qui parle d’elle même.

Tout sourit à Florentino Perez

En nommant ZZ à la place de Benitez, le président Perez a eu du flair. À vrai dire, il n’avait pas trop d’autre alternative pour sortir de la crise, mais la dernière balle de son chargeur s’est avérée payante. Et quand tout va… La sanction FIFA a été réduite de moitié par le TAS il y a quelques jours, une victoire de plus pour Florentino en 2016, qui se présentera renforcé au possible à la prochaine élection dans quelques mois.

Le carton plein de CR7

Au-delà de la réussite collective du Real, la star merengue a tout raflé cette année. Les trois titres avec son club donc, mais aussi un Euro avec le Portugal, et accessoirement le Ballon d’Or. Impossible de faire mieux pour Cristiano, qui se souviendra longtemps de cette année 2016 qu’il a lui-même définie comme la « meilleure de sa carrière », et on le comprend.

L’explosion des jeunes talents

2016, c’est aussi l’année des révélations pour plusieurs jeunes joueurs du Real. Lucas Vazquez premièrement, qui assume son rôle à merveille à chacune de ses apparitions, mais aussi Mateo Kovacic, impressionnant de facilité au milieu de terrain malgré son jeune âge. Le Real Madrid souhaite faire confiance aux jeunes, et ces derniers lui donnent raison. Même les Canteranos comme Nacho ou Morata jouent un rôle important cette saison.

La Liga en ligne de mire

Le Madridisme a beau avoir vécu une très belle année, il en veut toujours plus. Cette exigence insatiable, c’est aussi ça, le Real Madrid. C’est pourquoi en 2017, il faudra faire aussi bien, voire mieux que l’année passée. C’est pour cette raison qu’une victoire en Liga ravirait les supporters. Après 5 saisons sans la remporter, le Real en a fait une priorité.

Alors, 2017 sera-t-elle une autre année d’or pour la Maison Blanche ? C’est tout le mal qu’on souhaite à Zidane et ses hommes, qui sont d’ailleurs les seuls en Europe à être toujours invaincus toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Pourvu que ça dure !

Articles liés