5 raisons pour lesquelles Isco n’a pas quitté le Real

Getty Images
Getty Images

Avec la décision du Real de garder James et la pré-saison tonitruante d’Asensio, Isco a un moment été mis sur le marché des transferts par le club cet été. Malgré cela, l’Espagnol n’a pas flanché : « je ne pars pas ». Le média AS a énuméré cinq raisons qui ont poussé l’Andalou à rester.

1 – Confiance en soi
Isco croit en ses qualités et reste persuadé qu’il obtiendra du temps de jeu cette saison. Les années passées, il a également débuté avec le statut de remplaçant pour finalement beaucoup jouer par la suite. L’ancien de Malaga cerne parfaitement la complexité d’être un indiscutable dans le onze madrilène, et sait comment composer avec. La saison dernière, il a joué plus de James et ne craint pas plus que l’arrivée d’Asensio y change quoi que ce soit.

2 – Zidane
Le Français a été le premier à assurer la continuité d’Isco. Le 1er juin, lors d’une cérémonie à Turin, Zizou a fermé la porte tout départ : « Isco reste, il ne va pas bouger. » Pendant l’été, un secteur de la direction a tout de même insisté pour placer le joueur sur le marché plutôt que James, mais Zidane n’a jamais dérogé à ses certitudes. Titulariser Isco en Supercoupe d’Europe en fut l’illustration parfaite. Isco sait qu’il a le soutien de Zidane et c’est bien évidemment l’une des raisons qui a poussé l’Espagnol à rester.

3 – L’affection du vestiaire
Isco est un joueur apprécié et admiré par ses coéquipiers. Surnommé ‘Magicien’ pour ses qualités techniques hors-norme, Isco a de nombreux alliés au sein du vestiaire madrilène. Ramos, le capitaine, a été le premier à le remercier publiquement d’être resté : « Qu’il continue ici est une bonne nouvelle pour Madrid », avait déclaré SR4.

4 – Le soutien du Bernabéu
Isco a le Bernabéu à ses pieds. Depuis son arrivée dans la capitale, les gradins blancs n’ont cessé de le récompenser à coup d’ovations mémorables. Il est même arrivé qu’Ancelotti se fasse siffler pour l’avoir sorti. Et même s’il est vrai que dernièrement la relation entre Isco et le public s’est un peu refroidie, le milieu de terrain ne devrait pas avoir à beaucoup forcer pour retrouver le soutien d’un stade qui l’a toujours énormément apprécié.

5 – Peu d’offres intéressantes
Au final, aucune offre formelle n’a été déposée auprès du Real pour Isco lors du dernier mercato. Plusieurs écuries comme la Juventus, Tottenham ou même son ancien club Malaga étaient intéressées, allant même jusqu’à sonder l’entourage du joueur, mais rien n’est jamais arrivé sur la table des dirigeants merengues. Les négociateurs se sont très certainement cassés les dents face à la volonté farouche du joueur de continuer sous le maillot blanc. Selon AS, son intention désormais serait même de renouveler son contrat qui expire en 2018

Articles liés