Alisson attend le Real Madrid

Alisson
AFP PHOTO / Filippo Monteforte

Cible de nombreux clubs en Europe, le gardien romain Alisson Becker aurait fait du Real Madrid sa priorité.

Actuellement à Liverpool avec la sélection brésilienne pour y affronter la Croatie de Modric et Kovacic dimanche, Alisson semblerait décider à rejoindre le Real Madrid la saison prochaine. Pour sa première saison en Europe, il a atteint les demi-finales de la Ligue des Champions avec l’AS Rome, attisant les convoitises de plusieurs cadors européens. En Angleterre, Liverpool est intéressé par son profil, d’autant plus après la performance malheureuse de Karius à Kiev. Selon Sky Sports, les Blues de Chelsea sont également sur le dossier puisque Thibaut Courtois, dont le contrat se termine la saison prochaine, n’a pas prolongé. En avril dernier, RMC annonçait aussi un intérêt du PSG.

Néanmoins, Alisson aurait pour projet de décliner les propositions qui s’offrent à lui, en attendant celle du Real Madrid. Qui plus est, le départ de Zidane devrait lui être bénéfique dans la mesure où l’entraîneur français était ferme quant au poste de gardien de but : il ne souhaitait pas de gardien pour concurrencer Keylor Navas. Une position défendue, semble t-il, uniquement par le désormais ex-entraîneur merengue puisqu’au sein de l’institution, l’arrivée du gardien romain serait l’une des priorités. Il reste désormais à savoir si le club prendra la décision indépendamment du nouveau coach, ou si c’est ce dernier qui tranchera.

Cependant, la Roma est dans l’obligation de renflouer les caisses avant le 1er juillet, et pour cela, le club sait parfaitement qu’Alisson est le joueur avec la plus grosse valeur marchande de part son jeune âge (25 ans), son rendement et son statut de titulaire avec le Brésil. Si son prix avait initialement été fixé à 50M€, les dirigeants romains souhaiteraient le revoir à la hausse.

Alors que le Real Madrid se dit prêt à mettre au maximum 60M€ sur la table et continue d’étudier cette option, Alisson quant à lui, patiente et espère rejoindre ses coéquipiers de sélection, Marcelo et Casemiro.

Articles liés