Arbeloa : « Quitter Madrid, c’est comme descendre du ciel pour aller sur terre »

Getty Images
Getty Images

Alvaro Arbeloa, qui s’est engagé pour une saison avec West Ham, a été interviewé par la radio espagnole depuis son nouveau club à Londres.

Un mois pour se préparer
« Je vais me remettre en forme au cours de ce mois. J’ai déjà parlé avec les préparateurs physiques, mais nous n’allons pas nous précipiter. J’aime m’entrainer et c’est ce que j’ai continué à faire un peu cet été. »

Routine quotidienne similaire à Madrid
« Il y a une séance d’entraînement le matin à 11h, comme à Madrid. Celui qui le souhaite peut manger à la cité sportive, où chez lui s’il préfère. »

Temps de réflexion avant de partir
« J’ai mis du temps à me décider parce que je voulais être sûr de moi. Lorsque vous quittez le Real Madrid, c’est très compliqué. C’est difficile de faire un choix, c’est comme descendre du ciel pour aller sur terre. Mais le club de West Ham, la ville, l’entraîneur m’ont convaincu. »

Le Real Madrid
« À Madrid, vous avez tout, Valdebebas est unique. Ici c’est un peu différent, mais je suis heureux parce que je suis là où je voulais être. »

Offres de l’Espanyol
« C’est à eux qu’il faut poser la question. J’ai eu plusieurs offres en provenance d’Espagne, mais je ne pouvais pas y porter un autre maillot que celui du Real Madrid. »

Négocations avancées avec Milan
« Il y a eu des discussions assez avancées, mais ça s’est compliqué avec l’arrivée des Chinois et j’ai opté pour quelque chose d’autre. »

Espagne-Liechtenstein
« Je n’ai pas pu le voir ! (rires) Je savais ce que vous alliez me poser la question… Je dinais avec les enfants, mais je les regarde dès que j’en ai l’occasion. »

Articles liés