Benitez passe la barre des 100

Arrivé cet été en provenance de Naples afin de remplacer Carlo Ancelotti, Rafa Benitez vient de passer son 100ème jour à la tête du Real Madrid.

Benitez 100 jours Lui qui est un enfant du club (17 ans à la Fàbrica), est le 10ème entraîneur à entraîner sous les ordres de Florentino Perez. Un défi difficile à relever quand on sait que son prédécesseur fut limogé après avoir tout de même fait remporter la Decima au club…

En effet, en ce début de pré-saison, Benitez a déjà été mis face à une première difficulté : le mercato ne s’est pas passé comme il le souhaitait. Alors qu’il réclamait un remplaçant à Karim Benzema, un joueur qui pourrait jouer à droite (Lucas Vazquez), et un milieu de terrain (Casemiro de retour de Porto), il n’a pu obtenir d’attaquant, le club préférant s’attacher les services d’un deuxième gardien (Kiko Casilla) et d’un autre milieu de terrain (Mateo Kovacic). En comparaison, Rafa Benitez s’est vu offrir 44,5 millions d’euros afin de satisfaire ses besoins d’effectifs, contre 176 millions pour Ancelotti, ou encore 68 millions pour Mourinho.

S’est passé ensuite le feuilleton De Gea : Benitez se sentant déjà bien avec Keylor Navas et Casilla, sentait la pression de Perez qui voulait à absolument faire signer David De Gea, ajoutant ainsi un troisième gardien dans l’effectif et posant une nouvelle équation sur les tablettes du technicien madrilène. La fin du mercato étant passée, et le portier espagnol n’ayant finalement pas signé, Rafa Benitez se retrouve donc maintenant avec Navas en premier choix, à qui il doit prouver sa confiance même s’il ne l’a pas forcément montré lors des négociations avec Manchester.

Malgré une arrivée mouvementée, Benitez n’a pas hésité à dévoiler clairement ses objectifs. Avant même le début de la pré-saison, il est allé rejoindre Gareth Bale et sa sélection afin de lui adresser sa confiance et de lui faire part de ses plans d’en faire un élément important dans son onze. Chose qui n’est jamais arrivée avec Cristiano Ronaldo de qui Benitez n’aurait pas dit assez de bien lors d’une conférence de presse où lui a été posée l’éternelle question concernant le meilleur joueur du monde. Il s’est tout de même rattrapé six jours plus tard, annonçant être convaincu que CR7 était le meilleur.

Passons maintenant au bilan de ces 100 premiers jours que Rafa Benitez a passé à la tête du Real. Défensivement, le club se porte bien, lui qui avait insisté à son arrivée à ce que ses joueurs défendent un peu mieux doit être comblé : seulement 3 buts encaissés en 10 matchs. Offensivement, ça reste une autre histoire : 16 buts marqués en 10 matchs certes, mais plusieurs fois, les attaquants madrilènes ont montré des difficultés à trouver le chemin des filets.

Articles liés