Benzema : « Moi je veux que Solari continue »

benzema
AFP – PHOTO CESAR MANSO

Auteur d’un doublé face à Valladolid hier, le Madrilène Karim Benzema s’est exprimé en marge de la rencontre auprès de Movistar+.

Plus rien à jouer cette saison : « C’est difficile parce qu’on veut toujours aller au bout dans toutes les compétitions, mais chaque année les adversaires sont plus forts, c’est le football. Il faut continuer, travailler et gagner les matchs restants. On ne doit pas oublier tout ce qu’on a accompli lorsque nous gagnions presque tout. Nous avons une grande équipe et je pense que les gens doivent plus nous soutenir. »

Quand vous parlez de soutien, vous voulez dire les supporters ? « Pas seulement les fans, mais aussi les journalistes, quand je parle des gens, je parle de tout le monde. »

Mais les journalistes n’ont pas à soutenir le Real, ils sont uniquement là pour expliquer ce qui se passe : « Je ne dis pas qu’ils faut qu’ils doivent nous supporter, mais juste ne pas oublier que nous avons beaucoup gagné. »

Vous estimez qu’on vous a manqué de respect ? « Je pense au football, nous avons beaucoup gagné ces dernières années. Après avoir perdu face à l’Ajax, c’était comme si on n’avait jamais rien gagné… »

Modric a déclaré qu’après le départ de Cristiano, certains joueurs auraient dû franchir un cap : « Tout le monde peut penser ce qu’il veut. Je ne le vois pas comme ça. Cristiano n’est plus à Madrid. Chaque fois que nous sommes sur le terrain on s’entraide tous pour marquer des buts et gagner. »

Le vestiaire est-il uni ou divisé ? « Toujours uni. Mais ce qui se passe dans le vestiaire reste dans le vestiaire. Je suis comme ça, et c’est aussi comme ça que je vois mes coéquipiers. Le vestiaire est uni, car si ce n’était pas le cas, nous n’aurions jamais pu remporter un match comme celui de ce soir. »

Un possible retour de Mourinho : « Je ne peux pas répondre, j’ai un entraîneur en ce moment. C’est une question pour le club, je ne peux pas répondre là-dessus. »

Solari doit-il continuer jusqu’à la fin de la saison ? « Bien sûr, pourquoi changer ? Il nous reste onze matches à jouer, qu’il reste avec nous, nous allons gagner chaque match. Nous sommes avec lui. Le vestiaire veut qu’il continue. Moi je le veux. »

Pourquoi as-tu donné le brassard de capitaine à Marcelo à la fin ? Pour le soutenir dans un moment difficile ? « Je lui ai donné parce que c’est le capitaine. »

Articles liés