Benzema, plus fort que jamais ?

Benzema

« Je n’ai pas à être celui que vous voulez que je sois. Aimez moi ou détestez moi, je reste #KB9 ». C’est sur ces paroles que le numéro 9 du Real Madrid a réglé ses comptes avec ses détracteurs sur son Instagram. Benzema reste Benzema, peu importe les critiques et les jugements.

Cette saison n’a pas été de tout repos pour l’attaquant des Merengue, notamment sur le plan extra sportif. Mais paradoxalement, sur le terrain, l’un des membres de la fameuse BBC a régalé. Benzema cette saison, c’est 28 buts et 7 passes décisives en 36 matchs.

Il n’a pas fallu attendre l’arrivée de son « grand frère » Zidane, comme il l’appelle, pour voir l’attaquant s’épanouir dans le club de la capitale espagnole, et accomplir sa meilleure saison depuis 2009.

On peut dire que Benzema a pu puiser sa force sur divers soutiens extérieurs. Premièrement ses supporters. Rappelons que Karim est suivi par près de 40 millions de fans sur les réseaux sociaux, ou encore sur des amis proches comme le rappeur Booba et bien évidemment sans compter sur le soutien infaillible de son club et plus particulièrement de son entraîneur actuel. Cette histoire dite de la « sex tape » (un chouia sur-médiatisée) a fait réagir les hommes politiques, générant même un micro conflit entre Manuel Valls et le chef de l’Etat français François Hollande.

Mauvais timing puisque cette affaire surgissant à peine quelques mois avant l’Euro 2016 a crée une certaine division entre les supporters des bleus, entre les pro Benzema  et les aficionados qui préféraient privilégier la jeunesse et selon ces derniers « l’exemplarité » avec des joueurs comme Coman (Bayern de Munich) ou encore Martial (Manchester United), à l’expérience.

L’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais était récemment en road trip aux Etats-Unis (avant de rejoindre Paris), loin de l’affaire qui la privée de sa sélection avec le maillot bleu. Il n’a pourtant pas manqué de fair play en souhaitant « bon courage » à ses coéquipiers restés en France, ces derniers déjà qualifiés pour les huitièmes de finale affronteront ce dimanche l’équipe suisse.

Mental d’acier ou envie de prouver qu’il est l’un des meilleurs attaquants du monde ? Ce qui est sûr c’est que  KB9 n’en restera pas là, il croquera davantage le monde du football à pleines dents.

Articles liés