Benzema : « Être attaquant, ce n’est pas seulement marquer des buts »

benzema
Photo Twitter @realmadrid

Lors d’une conférence de presse organisée pour sa prolongation de contrat jusqu’en 2021, Karim Benzema s’est exprimé devant les médias présents.

Ses sensations : « Je suis très heureux. Ça fait longtemps que je suis ici, ça passe tellement vite. Je suis fier de ma carrière au Real Madrid et je vais travailler pour gagner encore plus de titres parce que je suis dans le meilleur club du monde. Je m’efforçe chaque jour d’être au top pour ce club. »

Sa blessure : « Je travaille tous les jours pour revenir le plus vite possible. Je ne peux pas donner une date mais j’espère que ce sera bientôt. »

L’écart de points avec Barcelone en Liga : « Notre début de championnat n’est pas très bon mais ça arrive à toutes les grandes équipes. Ce n’est que le début, j’ai confiance en cette équipe et le plus important c’est que nous soyons solidaires. La saison dernière nous avons remporté beaucoup de titres. Nous allons aranger ça. »

Les critiques : « Je ne vais pas dire que c’est rien. Elles font partie de ma vie, ça permet de donner le maximum et d’arriver à un haut niveau. Je sais comment ça se passe, dans ce club il y a beaucoup de critiques. Quand les gens me critiquent c’est qu’ils en attendent plus de moi. Je vais travailler davantage pour ça. »

Manque d’une doublure : « C’est une question pour le coach mais quand je suis absent Cristiano ou d’autres peuvent jouer à ma place. Nous pouvons jouer dans différents systèmes. On parle de ça parce les résultats n’ont pas été si bons que ça mais nous avons un grand effectif. »

Sa prolongation : « Je suis fier de pouvoir prolonger ici. C’est compliqué parce qu’on attend toujours beaucoup de vous dans ce club, mais l’essentiel c’est de garder les pieds sur terre et travailler. Je fais partie des grands joueurs mais je veux continuer à faire l’histoire de ce club. Ce club représente beaucoup, je suis titulaire dans le meilleur club du monde, j’ai gagné beaucoup de choses et je veux en gagner plus. »

Son année la plus difficile : « Ma première année ici, parce que je n’avais que 21 ans et mon adaptation a été difficile. Je ne connaissais rien et le football n’était pas suffisant. La meilleure ? Je ne pourrais pas en citer une mais automatiquement c’est une bonne saison quand tu gagnes des titres et l’année dernière nous en avons remporté. Je pense que nous traversons notre meilleure période. »

Retraite au Real Madrid : « Je veux raccrocher les crampons ici parce qu’il n’y a pas d’autre club comme celui-là. Ce sera mon dernier club. »

Retour en sélection : « J’aime être appelé en équipe de France, c’est normal. Quand tu vois tous tes coéquipiers partir en sélection, pour un joueur comme moi c’est difficile. Je dois d’abord faire du bon travail ici pour pouvoir retrouver la sélection. Il faut toujours y croire. Le sélectionneur fait ses choix, ce n’est pas nécessaire de revenir sur ça. »

Manque d’efficacité devant le but : « Tout dépend comment tu vois le football. Pour moi, un attaquant ne doit pas faire que marquer, il doit participer au jeu et créer des espaces pour les autres. On parle de football, pas juste de marquer des buts. Je comprends les gens qui me critiquent parce que je ne marque pas plus de but mais je vois le football d’une autre manière. Je pense toujours à l’équipe, elle est plus importante qu’un seul joueur. Je travaille énormément devant le but pour marquer mais un attaquant doit aussi savoir faire d’autres choses : des passes, du mouvement, des passes décisives. »

Son plus grand concurrent à son poste : « Je ne peux pas en citer un. Quand nous sommes deux nous sommes là pour aider. Ce n’est pas de la concurrence. On aide l’équipe ensemble. C’est vrai qu’il y a eu beaucoup d’attaquants et je suis toujours là, je vois le football différemment. »

Séisme de Mexico : « Je suis désolé pour eux. Ils ont mon affection et mon soutien. »

Articles liés