Ça commence plutôt bien pour Solari

Solari
AFP – PHOTO JAVIER SORIANO

Lopetegui évincé, les commandes de l’équipe première du Real ont été confiées à Santiago Solari. Avec deux victoires en deux matchs, les débuts de l’Argentin sont plutôt réussis.

Les premières heures de Solari à la tête du club madrilène dissipent quelques peu le cliché funeste laissé par Lopetegui avant son limogeage. Les Merengues n’avaient plus gagné en Liga depuis le 22 septembre (1-0, Espanyol Barcelone) et totalement sombré lors du Clasico au Camp Nou (défaite 5-1).

Le technicien argentin a lui semble-t-il trouvé quelques leviers à activer pour ramener les joueurs sur le droit chemin, en commençant par faire confiance à Vinicius. Car même si la victoire d’hier fut difficile à arracher, le pari de l’ex-entraîneur du Castilla est pour le moment réussi. Par comparaison, en l’espace de trois jours, le Real aura marqué autant des buts que sur les 7 derniers matchs de l’ère éphémère de Lopetegui.

Mieux encore, avec 2 triomphes, 6 buts marqués et aucun encaissé, Solari signe là les meilleurs débuts d’un entraîneur du Real Madrid depuis… 61 ans ! Le dernier coach de la Casa Blanca a avoir obtenu de tels chiffres était en effet Luis Carniglia, lui aussi Argentin, en 1957.

Articles liés