Courtois – Navas : le duel relancé

courtois-navas

L’arrivée de Thibaut Courtois l’été dernier a poussé Keylor Navas sur le banc cette saison, que ce soit avec Lopetegui ou Solari. Le retour de Zidane va relancer la concurrence entre les deux gardiens. 

Isco content du retour de Zidane

Lopetegui avait opté pour un turnover façon Carlo Ancelotti : les coupes pour l’un (Keylor) et le championnat pour l’autre (Courtois). Quant à Santiago Solari, il avait choisi une solution plus radicale; Thibaut Courtois était son numéro et le Belge disputait les deux grandes compétitions, à savoir la Liga et la Ligue des Champions.

Cette situation, peu satisfaisante pour Keylor, aurait assurément entraîné son départ de la capitale espagnole cet été. Oui mais voilà, Zinédine Zidane est de retour, pour le plus grand bonheur sans doute du gardien triple vainqueur de la Ligue des Champions : les compteurs sont remis à zéro et le Costaricien a une nouvelle chance de récupérer sa place de numéro un.

Thibaut Courtois prend un « avertissement »

Très critiqué ces dernières semaines, parfois à excès par les supporters madrilènes, le meilleur gardien du Mondial 2018 n’a pas eu le rendement attendu par les dirigeants du Real. Si le Belge a livré de belles performances en début d’année, il n’a pas été aussi décisif qu’espéré lors des grandes échéances. D’après MARCA, le club a demandé à Courtois de se concentrer uniquement sur le sportif et de retrouver son meilleur niveau de performance.

Zidane compte sur les deux

Cet « avertissement » adressé par le club n’a toutefois rien à voir avec le retour de Zidane, précise le quotidien espagnol, et Thibaut Courtois a toujours la pleine confiance du Real Madrid. Recruté pour 35M€ l’été dernier,  l’ancien joueur de Chelsea a promis un retour en force.

L’arrivée du Français n’a pas non plus altéré les plans et il apprécié les deux, à en croire la presse espagnole. D’ailleurs, rien n’a encore filtré sur son choix pour le match de demain face au Celta Vigo. Les entraînements de la semaine trancheront dans l’esprit du technicien madrilène mais une chose est sûre : les cartes sont redistribuées et le meilleur jouera.

Articles liés