EURO 2016 : Qui va stopper Gareth Bale ?

bale
Getty Images

L’enceinte toulousaine accueillait ce lundi la rencontre opposant la Russie au Pays de Galles. On joue la 83ème minute, l’instant où une salve d’applaudissements nourris accompagnent la sortie d’un homme. Des ovations plus que méritées pour celui qui a éclaboussé la rencontre de toute sa classe. Aperçu sur Gareth Bale, le prince de Galles.

Ryan Giggs était légendaire mais Gareth Bale est encore plus spectaculaire. Car si le joueur de Manchester United a illuminé les prés verts de la Première League anglaise des années durant, il n’est jamais parvenu à faire goûter aux Gallois les joies d’une phase finale de Coupe d’Europe. Gareth Bale lui, y est arrivé de fort belle manière. Il y a des équipes qui mettent en valeur une star et parfois une star qui illumine un collectif. Le Madrilène lui, pousse la deuxième affirmation à son paroxysme. Impliqué sur 9 (7 buts et 2 passes décisives) des 11 buts du Pays de Galles lors des éliminatoires, dire que Bale a grandement contribué à la qualification historique de sa sélection en Coupe d’Europe ne serait qu’un euphémisme. Quand l’ailier supersonique du Real Madrid est là, les hommes de Chris Coleman se transcendent. Son impact sur le jeu gallois est impressionnant.

Et si c’était lui la star de l’Euro ?

Après une saison aboutie de l’autre côté des Pyrénées, couronnée par une onzième Ligue des Champions, Gareth Bale faisait incontestablement parti des stars attendues en France au même titre que Cristiano Ronaldo, Robert Lewandowski, Thomas Muller ou encore Zlatan Ibrahimovic. Si les autres nommés ont brillé par leur mutisme, la star galloise rayonne et offre un récital match après match. 180 minutes lui ont suffi pour entrer dans l’histoire de la compétition. Il rejoint Platini, Zidane et Hassler dans le cercle très fermé des joueurs ayant réussi à marquer 2 coup-francs sur une même édition de Coupe d’Europe. Avec 3 buts en autant de rencontres, le natif de Cardiff trône en tête du classement des buteurs aux côtés d’Alvaro Morata. Il est également le premier joueur, depuis Milan Baros en 2004, à marquer lors de trois rencontres consécutives à l’Euro. Plus impressionnant encore, Bale a cadré 12 tirs depuis le début de la compétition, soit plus que 19 autres équipes engagées dans le tournoi. Avec des accélérations dont lui seul a le secret, deux coup-francs magistralement exécutés et un subtile extérieur du pied, si une étoile a brillé durant ces phases de groupe, c’est bien le prince de Galles.

Et le Ballon d’Or dans tout ça ?

La saison de Gareth Bale au Real Madrid a été quelques fois perturbée par des blessures mais il a toujours su répondre présent. En l’absence des autres membres de la BBC, il a pris les commandes de l’équipe et s’est montré décisif à plusieurs reprises pour permettre à la Casa Blanca d’y croire jusqu’au bout. Gareth Bale n’est certainement pas étranger à la belle fin de saison des hommes de Zinedine Zidane. S’il continue la Coupe d’Europe avec la même réussite, Gareth Bale ne manquera pas de bouleverser la hiérarchie de l’équipe type de l’année. Et pourquoi pas frapper à la porte du podium au prochain Ballon d’or. En attendant, son Euro et celui de son pays est déjà réussi.

Samedi 25 juin, 18h00 : Pays Galles – Irlande Nord (TF1, BeIn Sports)

Articles liés