Derby madrilène : le Real doit mettre fin à la série noire

Ce samedi, Diego Simeone peut surpasser Luis Aragones comme étant l’entraîneur ayant le plus battu le Real Madrid. C’est le 272ème match entre les deux équipes. Sur les 271 matchs disputés, le Real Madrid l’a emporté 138 fois, concédant 64 fois le nul et s’inclinant à 69 reprises.

Au Santiago Bernabeu, sur 96 rencontres, 55 ont été remportés par le Real Madrid, 15 par l’Atletico et les deux équipes se sont quittés sur un score de parité 25 fois. Lors des treize dernières rencontres en compétitions nationales, le Real Madrid ne l’a emporté qu’une fois, le 19 novembre 2016, sur le score de 0-3 au Vicente Calderon. L’Atletico de Madrid, lui, l’a emporté à 5 reprises.

Au Bernabeu en championnat, l’Atletico n’a plus perdu depuis décembre 2012. Lors de ce match, Ozil et Ronaldo avaient donné la victoire aux Merengues. Pour Julen Lopetegui et ses hommes il est aussi question d’orgueil. S’il est vrai que l’équipe de Zidane avait écrasé les Colchoneros lors de la demi-finale aller de Ligue des Champions 2016-2017 (3-0), cette victoire très probante n’en demeure pas moins entourée d’un contexte particulier, celui de la Ligue des Champions, compétition dans laquelle les hommes de Lopetegui n’ont aucune peine à se sublimer.

La nouveauté : le VAR

Pour la première fois de l’histoire, le derby madrilène bénéficiera de l’assistance vidéo (VAR) pour épauler les décisions de l’homme en jaune. Jusqu’ici, le Real Madrid a bénéficié par deux décisions favorables du VAR et a été désavantagé par une.

En ce qui concerne l’Atletico de Madrid, il s’est vu bénéficier de deux décisions positives et n’a pas encore été désavantagé. Nonobstant, OkDiario argue que le VAR contraint l’équipe de Cholo Simeone a devenir moins rugueuse. En effet, depuis l’introduction du VAR, les Colchoneros commettent en moyenne cinq fautes (par match) de moins qu’auparavant. La saison dernière, l’Atletico commettait en moyenne 14 fautes (par match) contre 9 cette saison.

Cette donnée pourrait être à l’avantage du Real Madrid. L’intensité d’un derby n’est plus à prouver. Pour le premier derby au Wanda Metropolitano, beaucoup s’étaient offusqués du possible pénalty de Lucas Hernandez sur Ramos, sans parler des possibles expulsions de Correa et Savic. Si un tel scénario se répète, les pensionnaires de Chamartin, obtiendraient, cette fois, gain de cause.

Depuis son arrivée sur le banc de l’Atletico, le Cholo Simeone a battu 9 fois le Real Madrid, pour 9 défaites et 9 matchs nuls. Ces chiffres contrastent, et c’est un euphémisme, avec les 27 derbys disputés avant l’arrivée de l’entraîneur argentin. Lors de ceux-ci, les Colchoneros ne l’avaient emporté que deux fois pour 8 matchs nuls. Mais ce soir, Simeone peut devenir l’entraîneur colchoneros ayant le plus battu le Real Madrid. En espérant que Lopetegui lui gâchera la fête…

Articles liés