Éder Militão : les 6 millions d’euros qui font traîner l’officialisation

militao
AFP – PHOTO MIGUEL RIOPA

Depuis plusieurs semaines, les médias ibériques font état d’un accord entre le joueur brésilien du FC Porto et le Real Madrid, qui payera sa clause libératoire cet été. 

À en croire différents médias, portugais et espagnols, le Real Madrid a un accord total avec Eder Militao qui viendra renforcer la défense du Real Madrid l’été prochain. Le club espagnol est disposé à payer sa clause libératoire à hauteur de 50 millions d’euros et le FC Porto en a d’ores et déjà été averti. Toutefois, un désaccord entre les deux clubs retarde l’officialisation du transfert.

Qui doit payer les 6M€ à Sao Paulo ?

Comme en attestent les règlements de la FIFA, le club formateur du joueur doit percevoir une petite partie du montant de la transaction, évaluée à 6M€ pour le futur transfert de Militao. Et c’est sur ce point-là qu’intervient le désaccord entre les deux clubs, à en croire les informations de Marca.

En effet, le FC porto affirme que c’est au Real de verser les 6 millions d’euros de droit à Sao Paulo, club formateur d’Eder Militao, en supplément du montant de la clause. Quant aux dirigeants madrilènes, ils rétorquent que le prix de cette « imposition » est compris dans les 50 millions d’euros qu’ils vont payer. À Porto, donc, d’ensuite reverser le dû au club brésilien.

La future arrivée du Brésilien n’a pas encore été officialisée pour cette raison, selon MARCA, mais l’entité madrilène garde contact avec Militao et continue de suivre très attentivement ses prestations. À 21 ans, il impressionne au Portugal et tout laisse à penser qu’il s’intégrera parfaitement dans la rotation défensive avec Ramos, Varane et Nacho, tandis que Jesus Vallejo sera poussé vers la sortie. Si le FC Porto et le Real Madrid ne trouvent pas d’accord, c’est la FIFA qui tranchera.

Articles liés