Un été qui s’annonce mouvementé

perez
La menace de sanction par la FIFA dû à l’irrégularité des transferts internationaux sur les mineurs plane au-dessus du Real Madrid, ce qui laisse présager un mercato estival plutôt chargé.

En effet, la FIFA pourrait obliger le Real Madrid à prévoir ses effectifs au-delà de 2017, mais plus précisément jusqu’au 1er janvier 2018. Une sanction, qui si elle se confirme, priverait le club du marché des transferts de l’hiver et de l’été 2017. Cependant, Madrid est convaincu de ne pas être en tort et que la sanction sera levée, mais en prévision de la décision, le club est obligé de prendre ses précautions.

Le Real Madrid doit donc anticiper et solidifier son effectif au risque de patienter pas moins de 16 mois avant de pouvoir recruter de nouveaux joueurs. Le club le sait, et est prêt à investir et renforcer les troupes de Zidane en vue de la prochaine saison. Il faut recruter non pas pour une mais pour deux saison. Mais ce n’est pas cela qui va faire peur à Florentino Perez. Le président merengue déjà prouvé par le passé qu’il savait faire de gros coups.

C’est une situation plutôt particulière. Il faut être judicieux entre les départs, les arrivées, et ne pas faire d’erreurs. Néanmoins, Florentino Perez insiste, le cas du Real Madrid a été « mal interprété » et celui-ci reste plutôt serein sur la question. Le président se défend et explique que tous les joueurs sont en règle, notamment les deux fils de Zidane qui sont au cœur de l’affaire. Il pense donc que le Real Madrid réussira à éviter la sanction. Reste maintenant à attendre la décision de la LFP. En attendant, entre les prolongations, les arrivées et les départs, l’été s’annonce plutôt mouvementé à Madrid.

Articles liés