FC Séville, attention au piège

A quatre journées du terme de l’exercice 2014-2015, le Real Madrid se déplace en Andalousie ce samedi pour y affronter le FC Séville(20h), actuel 4ème de Liga en attendant le déplacement de Valence au Rayo. Focus sur les Andalous.

Le stade Ramon Sanchez-Pizjuan, forteresse imprenable

captura-de-pantalla

Le Barça, le FC Valence, Villareal, l’Atlético, tous s’y sont brûler les ailes. Cette saison, nulle équipe n’est parvenue à glaner trois points en terre sévillane, toutes compétitions confondues. Une performance unique en Europe, de quoi donner quelques sueurs froides à Ancelotti et ses hommes à trois jours d’un match qui s’annonce capital.

De plus, les attaquants madrilènes auront fort à faire puisque le FC Séville, c’est seulement 9 buts encaissés à domicile en championnat soit la deuxième meilleur défense à domicile derrière le FC Valence (8 buts).

La Ligue des Champions en ligne de mire

Si les trois premières places – synonymes de qualification directe pour la Ligue des Champions – semblent promises au Real, au Barça et à l’Atlético, la quatrième place, celle des barrages, est encore à prendre. Avec 69 pts, contre 68 pour Valence (avec un match en moins), Séville bataille pour obtenir son ticket et sait que chaque point compte.

C’est pourquoi samedi à l’occasion de la 35ème levée de championnat, les Sévillans joueront pour prendre 3 pts et ne laisser aucune miette dans leur sprint final. Vainqueur de la dernière édition de la League Europa et encore en lice dans l’édition actuelle, Séville aimerait viser plus haut et se frotter au gratin européen.

Des statistiques favorables à Séville à domicile

lp

En terme de statistiques globales, le Real Madrid surclasse son adversaire avec 92 victoires contre 53 pour Séville en 174 oppositions. Mais si on se réfère uniquement aux confrontations au stade Ramon Sanchez-Pizjuan, les statistiques s’inversent et sont favorables au club Andalou avec un bilan de 42 victoires pour 26 défaites en  85 matchs, toutes compétitions confondues. Un déplacement loin d’être aisé donc pour le Real Madrid qui sera toujours privé de Karim Benzema et Luka Modric.

Carlos Bacca, l’atout offensif

Carlos BaccaDébarqué à Séville la saison dernière, le Colombien est sans aucun doute la bonne pioche des dirigeants sévillans. Le meilleur buteur du championnat belge en 2012-2013, arrivé contre une somme de 7M€ en Espagne, s’est tout de suite acclimaté à son nouvel environnement en inscrivant 21 buts toutes compétitions confondues dès sa première saison. Cette année, Bacca en est à 19 réalisations en championnat en 34 apparitions. Il sera l’homme à surveiller du côté de la défense madrilène.

Les 5 dernières confrontations :

04-02-2015: Real Madrid 21 Séville

12-08-2014: Real Madrid 20 Séville

26-03-2014: Séville 21 Real Madrid

30-10-2013: Real Madrid 73 Séville

09-02-2013: Real Madrid 41 Séville

Articles liés