Florentino Perez, une réélection sans encombre

Ce lundi 19 juin aurait dû avoir lieu les élections pour la présidence du Real Madrid. Face à l’absence de candidats, Florentino Perez a été « automatiquement » réélu.

Florentino Perez
AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

Florentino Perez était imbattable 

La victoire de l’homme de 70 ans par « forfait » de ses adversaires est tout sauf anodine. Nous l’évoquions l’année dernière, Florentino Perez a durci les critères pour pouvoir se présenter à la présidentielle du Real Madrid. Ces nombreuses exigences restreignent considérablement le nombre de candidats potentiels.

Le deuxième élément n’est autre que le bilan sportif et économique du Real Madrid. Si sur le plan économique, celui qui va enchaîner un 3ème mandat consécutif depuis son retour en 2009, a tout géré d’une main de maître, les choses sont nettement différentes sur sa politique sportive. Il a souvent été reproché au président madrilène de systématiquement déstabiliser son équipe lors des périodes estivales.

Gagnant de 3 des 4 dernières Ligue des Champions et d’une Liga cette saison, Florentino Perez n’aurait quoiqu’il arrive pas pu être battu lors de ces élections et ce, malgré les critiques.

Et maintenant ? 

En règle général, victoire de Florentino Perez rime avec l’arrivée d’un galactique. Ce nouveau mandat ne devrait pas déroger à la règle et le président du Real Madrid, resté muet l’été dernier, devrait mettre le paquet sur Kylian Mbappé.

Avant cela, Florentino Perez prolongera Zinédine Zidane.  Le nouveau contrat du technicien français est prêt depuis la fin de saison Merengue et l’annonce ne devrait pas tarder. Le réélu Florentino Perez devra aussi régler le cas Cristiano Ronaldo, qui reste silencieux et a décidé d’entretenir les rumeurs sur son départ.

Articles liés