Football Leaks : Quand Cristiano s’agace d’être toujours contrôlé

Ce vendredi, les Football Leaks ont décidé de « balancer » sur le Real Madrid. Après les suspicions de dopage visant Sergio Ramos, Mediapart raconte dans son article un étonnant épisode qui s’est déroulé à Valdebebas.

D’après les Football Leaks, deux contrôleurs de l’UEFA se sont rendus à Valdebebas le 1er février 2017, avant un huitième de finale de Ligue des Champions, pour un contrôle antidopage sur dix joueurs du Real Madrid. Mais d’après le récit de Médiapart aujourd’hui, tout ne s’est pas passé comme prévu, et les employés de l’UEFA ont rapidement perdu le contrôle en partie à cause de Cristiano Ronaldo.

Particulièrement agacé par les nombreux contrôles antidopage dont il était sujet (l’UEFA ne contrôle pas systématiquement tous les joueurs mais le Portugais fait presque toujours partie de la liste), CR7 aurait exprimé son mécontentement à plusieurs reprises, créant ainsi « une forte tension dans la salle de contrôle ».

« Après avoir effectué les prélèvements de Toni Kroos et Cristiano Ronaldo, le staff médical du Real Madrid est entré dans la salle par surprise et s’est chargé des huit autres prélèvements », raconte Football Leaks. D’après le rapport suivant l’évènement, les contrôleurs ont donné leur accord à « titre exceptionnel » en raison de « l’atmosphère tendue ».

D’après les règlements antidopage de l’UEFA, les prélèvements des contrôles doivent être effectués par les contrôleurs uniquement. Football Leaks révèle enfin que dans les différents échanges de courriers entre le Real Madrid et l’UEFA qui ont suivi l’évènement, José Angel Sanchez a souligné « l’incapacité et le manque d’expérience des contrôleurs pour s’occuper de grands joueurs ». 

Finalement, l’affaire a elle aussi été classée sans suite, et ni le Real, ni Cristiano Ronaldo, n’ont été sanctionnés.

Articles liés