Mbappé : « Il y a eu des discussions avec le Real mais c’est du passé désormais »

mbappe
MBAPPÉ – Image Marca

Le jeune attaquant français du PSG, Kylian Mbappé, a livré une interview exclusive auprès du média Marca

Madrid-PSG, une finale avant l’heure ? « Oui oui. Nous sommes deux des meilleures équipes du monde. Madrid est la meilleure équipe du monde, ils ont remporté deux Champions d’affilée, et nous nous sommes en pleine progression. Je pense que ce sera un grand affrontement. Nous irons au Bernabéu pour nous qualifier. »

Sa première au Bernabéu : « J’ai déjà joué dans de grands stades, mais jamais au Bernabéu. Ce sera ma première fois et c’est vrai que j’ai hâte d’être à la veille du match pour découvrir le stade et bien me préparer. »

Match spécial en particulier pour lui : « Non, c’est spécial car ce sont des huitièmes, un match très important. Nous savons qu’au Bernabéu nous pouvons envoyer un message au monde. C’est un match qui peut marquer notre histoire contre le champion actuel et nous sommes tous très motivés. »

L’histoire du Real : « Vous devez respecter toutes les équipes, mais quand nous arriverons au Bernabéu, ce ne sera plus une question de respect. Il s’agit de montrer notre qualité. »

Ce qu’il aime le plus dans le Real Madrid : « Par dessus tout, c’est qu’il est très complet. Il ont des joueurs qui sont des références à chaque poste et qui ont joué ensemble pendant de nombreuses années. »

Face à face avec Cristiano, son idole de jeunesse : « Oui, c’est une idole de mon enfance et c’était vraiment sympa de le rencontrer quand j’avais visité Valdebebas. Mais je suis un compétiteur et ce que je veux c’est gagner, gagner et gagner. Peu importe qui est face à nous, ce que nous voulons, c’est gagner. Je l’adorais quand j’étais petit, mais ça c’est fini. Maintenant, je vais au Bernabéu pour jouer et gagner. »

Mais est-ce toujours une référence pour vous ? « Vous apprenez d’eux, bien sûr. De quelqu’un qui a gagné cinq Ballons d’Or, vous ne pouvez qu’apprendre. C’est un grand joueur, mais il y en a aussi au PSG. Il y a Neymar, qui est très semblable et qui pour moi est pratiquement au même niveau de Cristiano. De Cavani en tant que buteur, j’apprends aussi. »

La MCN est à la mode. Est-elle déjà au-dessus du reste ? « Honnêtement, nous ne pensons pas à ça, vraiment, nous ne pensons pas à devenir la meilleure attaque au monde, mais plutôt la meilleure équipe du monde. Ce que nous voulons, c’est gagner. Etre la meilleure attaque du monde ne vous garantit rien. C’est toute l’équipe qui doit gagner. »

Cela ne vous fait pas bizarre d’affronter une équipe dans laquelle vous auriez pu jouer ? Non, cela fait partie de la carrière d’un footballeur. Il y a eu beaucoup de rumeurs de transfert, c’est vrai que nous avons discuté avec le Real Madrid, mais je crois que, pour le Real Madrid comme pour moi, c’est du passé désormais. Maintenant, je joue au PSG et je vais défendre ces couleurs à 100%. »

Le choix du PSG : « J’ai choisi le PSG parce que c’est le club de ma ville. C’est comme si un enfant madrilène avait l’opportunité de jouer à Madrid et s’en allait autre part, dans un autre pays. Non, non, je voulais jouer au PSG et je suis très content du déroulement des choses. »

Le Barça et le Real, deux adversaires à battre : « Ils ont dominé le football ces dernières années mais désormais ils ne sont plus les seuls. Il y a City, nous, le Bayern, la Juve. Il y a beaucoup d’équipes qui peuvent aller loin. »

Le vainqueur de ce match sera favori : « Sans aucun doute. L’équipe qui sortira vainqueur de ce huitième  va clairement être favorite. Si on est capables d’éliminer le Real Madrid, les autres vont avoir peur. Et pareil pour le Real Madrid. Celui qui gagnera sera redoutable aux yeux des autres. »

Duel avec Varane : « C’est un grand joueur et un exemple. Sa détermination est incroyable. Il est très professionnel, respectueux et il a tout gagné. C’est bien de l’avoir à nos côtés en Équipe de France. »

Benzema et l’Equipe de France : « C’est un grand joueur. On ne sait pas trop ce qu’il se passe, je ne peux pas en dire plus à ce sujet. Ça concerne Karim et le sélectionneur. Mais c’est certain qu’on parle d’un grand joueur. »

Son idole en France : « Il y a eu Zidane. Mais toute la France aimait Zidane. Ce qu’il fait au Real Madrid depuis qu’il est entraîneur est incroyable, parce qu’on sait que dans ce club ce n’est pas facile. Il a supporté la pression, peut-être parce qu’il connaît très bien le club depuis qu’il y a été joueur. Il a gagné le respect de tous et je me réjouis pour Zidane, pour tout ce qu’il a réussi. »

Les favoris pour le Mondial : « Il y a l’Espagne, l’Angleterre, le Brésil, l’Allemagne mais aussi la France. On veut montrer de quoi nous sommes capables. »

Souhaits pour 2018 : « Gagner la Champion’s League avec le PSG et le Mondial avec la France. »

Articles liés