Isco : « Un jour vous êtes Dieu et dès que vous manquez 5 passes… »

Isco s’est présenté en conférence de presse en prévision du match de Champions League entre le Real Madrid et Tottenham demain soir.

Sensations d’avant-match : « La Champions est toujours spéciale pour Madrid. Nous avons une bonne opportunité de consolider notre place de leader. On espère faire un match complet et prendre les trois points. »

De grand joueur à indispensable : « C’est une équipe, il y a des moments où certains sont meilleurs que d’autres, et la clé est de trouver cet équilibre dans l’équipe. Je suis content de la façon dont se passent les choses. »

Nommé pour le Ballon d’Or, s’il se voit le gagner un jour : « La vérité c’est que je ne pense pas à ça. C’est très difficile. Je veux vivre dans l’instant, le moment. L’avenir on ne sait jamais. »

Ce qui a joué dans son évolution : « Un peu de tout. Sans mon travail je n’aurais pas eu ces opportunités. Je joue plus à mon poste aussi, plus proche de la surface, c’est là que je me sens le mieux. Quand vous avez de la continuité vous prenez de la confiance, c’est nécessaire pour un footballeur. »

S’il se voit 3e au Ballon d’Or : « Cristiano doit le gagner coûte que coûte. Pour les autres c’est très difficile, il y a des grands joueurs parmi les 30 nominés. Ca pourrait aussi bien être Ramos ou Modric pour la grande saison qu’ils ont réalisé. »

1er but de CR7 en Liga : « Cristiano est un tueur, peut-être qu’en Liga il n’a pas eu de réussite, mais en Champions… Ce but est encore mieux tombé car nous en avions vraiment besoin. »

L’ambiance dans le vestiaire : « Très bonne, la confiance de cette équipe n’a pas de limites grâce à ce qu’elle a accompli l’an passé et à l’envie de continuer à gagner des titres. »

Rotations de Zidane : « Nous sommes à 100% derrière Zizou, il a démontré que les rotations étaient très importantes pour tout ce qu’elles ont apportées l’année dernière. Zizou est incontestable pour tout ce qu’il a fait ici à Madrid. C’est important que toute l’équipe soit impliquée. »

Louanges : « Je ne regarde pas les nouvelles ni ne lit les journaux. Ça me permet de me tenir à l’écart de toutes ces éloges. Un jour vous êtes Dieu et si vous manquez cinq passes ils veulent te chasser de Madrid… »

Articles liés