Isco : « Quand vous ne bénéficiez pas des mêmes opportunités que vos coéquipiers… »

delared-isco

Ancien joueur du Real Madrid et de la sélection espagnole, Ruben de la Red a donné son point de vue sur le cas d’Isco à la EFE. Le joueur du Real lui a répondu.

➤ Exclu Real France : interview De la Red
➤ Coup dur pour Marcos Llorente

Interrogé sur la situation du joueur madrilène, Ruben de la Red a assuré que le Real Madrid « n’attend personne », que les joueurs du Real sont tous « très bons » et que lorsqu’un joueur n’est pas « à la hauteur », ses coéquipiers lui passent devant dans la hiérarchie de l’entraîneur.

Des déclarations auxquelles le joueur du Real Madrid a donné une réponse : « Totalement d’accord avec De la Red, mais quand vous ne bénéficiez pas des mêmes opportunités que vos coéquipiers, la situation n’est plus la même… Malgré tout ça, je continue à travailler et à me battre en attente de nouvelles opportunités ! Hala Madrid !! 💙 » , a publié l’Espagnol sur son compte Twitter. 

Quelques heures plus tard, Ruben de la Red a, par le biais des réseaux sociaux, justifié ses propos et loué les qualités d’Isco : « Mes mots ne sont pas pour critiquer Isco, mais pour qu’on comprenne l’exigence que demande le Real Madrid compte tenu des joueurs qui vous entourent. Si on parle d’Isco, on parle d’un joueur qui a offert des moments magiques au Bernabeu, stade dans lequel j’ai entendu son nom scandé très fort. J’espère que cela se reproduira. Hala Madrid ! », a écrit De la Red.

Isco a raison…

Pour la première fois depuis l’arrivée de Solari, Isco se plaint ouvertement de son manque de temps de jeu et d’un traitement de défaveur. Si on peut débattre ou critiquer la forme de ses propos, l’Espagnol a raison sur un point : il n’a pas bénéficié des mêmes opportunités que les autres, et ce sont les chiffres qui parlent…

Depuis l’arrivée de Santiago Solari, Isco est le 21e joueur utilisé par l’Argentin en quantité de minutes jouées. Seuls Vallejo, Mariano et Brahim ont moins joué que lui. Les deux premiers ont passé beaucoup de temps à l’infirmerie tandis que le troisième est arrivé il y a un mois. Si le technicien plaide la méforme du joueur, que dire de Marcelo qui fait pourtant toujours partie de la rotation ? Et si l’effectif du Real comporte nettement plus d’alternatives à Isco qu’à Marcelo, l’hécatombe de blessures qu’a subie le Real début janvier n’a même pas fait grimper le temps de jeu de l’Espagnol.

De fait, le conflit entre les deux hommes semble dépasser la frontière du sportif et Solari n’a, a priori, aucune intention d’essayer de relancer Isco. En 2019, le natif de Benalmadena a passé 767 minutes sur le banc de touche (plus que n’importe quel autre joueur de toute LaLiga) et sa situation n’est malheureusement pas prête de s’arranger.

Articles liés