L’année d’Asensio

asensio
AFP – Photo Jose Breton

Le Mallorquín est passé du statut de remplaçant de luxe au Real comme en selección, à celui de titulaire et pièce importante de chacun des deux systèmes. Hier, à Elche, il a réalisé un match spectaculaire en participant à cinq des six buts de la Roja. 

Asensio a débuté sa carrière en sélection et au Real Madrid comme titulaire, en remportant d’ailleurs chacun des deux matchs respectivement (3-1) et (3-2 [un but]) mais n’est jamais parvenu à s’installer dans un onze à part entière malgré les trois sélectionneurs connus ainsi que les deux années passées au Real.

À Madrid comme en Espagne, de nouveaux cycles s’amorcent. L’un pour oublier les champions ayant tirés leur révérence, l’autre afin de survivre sans le meilleur buteur de son histoire. Durant les deux dernières années, Asensio a attendu son heure et il semblerait que celle-ci soit arrivée.

Sans Cristiano Ronaldo, Marco a occupé le poste de titulaire. Lors de sa première saison (conclue par un succès historique à Cardiff), il fut titularisé à 19 reprises, soit lors de 37% des matchs où il était à la disponibilité de Zidane. Pendant la seconde (celle de Kiev), le chiffre a atteint 28 matchs (49%). Cette saison, sous Lopetegui, il est à 100% de titularisation en quatre matchs joués.

En Espagne, après la Coupe du Monde russe, Luis Enrique est arrivé pour donner un second souffle à une sélection qui connaît un renouveau d’effectif suite aux départs d’Iniesta, Silva et Piqué notamment. Deux des postes offensifs se sont donc libérés, et et même si aucune conclusion ne peut être tirée après les deux premiers matchs de de l’ancien coach catalan sur le banc, nul doute que les deux missiles et les trois passes décisives délivrés par le madrilène hier aideront le sélectionneur à faire son choix.

Articles liés