Le Castilla n’avance pas

sol

Avec 8 points glanés sur 24 possibles cette saison, le Real Madrid Castilla dirigé par Santiago Solari navigue en eaux troubles.

Ce n’est un secret pour personne, la deuxième équipe merengue a comme objectif de remonter le plus tôt possible en deuxième division. Pourtant, une année encore, les choses ne se passent pas tout à fait comme escompté. En huit matches, les protégés de Solari ont perdu trois fois, concédé deux matches nuls, et gagné à deux reprises seulement. Plus dérangeant, une unique victoire à domicile est à créditer à la troupe de l’entraîneur argentin, aux choix contestés.

Renouvelé cet été par la montée de sept jeunes en provenance des Juvenil A (équipe ayant réalisé le triplé sous les ordres de Guti), l’effectif du Castilla compte aussi dans ses rangs sept joueurs de la saison passée ainsi que quelques recrues. Et force est de constater que ceux qui jouent le plus, ce ne sont pas les jeunes.

A titre d’exemple, Alex et Manu, la charnière centrale titulaire du Juvenil A, ont disputé très peu de minutes. Ce dernier n’a encore jamais joué cette saison, bien que Zidane l’ait convoqué en pré-saison. Illustration supplémentaire, Franchu, appelé deux fois par Zidane en Liga, n’a joué que 96 minutes. Pour sa part, Luca Zidane joue, mais son manque de sûreté (qui ne date pas d’hier) cause des mauvaises surprises à ses partenaires.

De fait, seuls Dani Gomez et Oscar sortent du lot. Le premier avait bien commencé la saison avant de connaître une période de disette devant le but, tandis que le second confirme le bien que l’on pensait de lui. 

A neuf points des play-offs, le Castilla de Solari continue d’être une énigme. Après des modifications cet été dans l’organigramme en charge de la formation, un changement d’entraîneur aura lieu tôt ou tard. Guti prendra les rênes de l’équipe dans le futur, cela semble certain. Reste à déterminer quand.

Articles liés