Le Real Madrid au bord du précipice

team
AFP – Photo Giuseppe Cacace

Si l’équipe de Solari ne gagne pas ce soir, la Liga sera définitivement perdue, et Madrid signera au passage sa pire phase aller du 21e siècle dans cette compétition.

Cette fois, les Madrilènes vont tout faire pour ne pas entrer dans l’histoire, ce soir face au Bétis. En cas de victoire, l’équipe totalisera 33 points après l19 journées de championnat, soit son plus faible total de points à ce stade de la Liga ce siècle, à égalité avec celui de la saison 2005-2006. En cas de nul ou défaite, les Merengues signeraient donc là un bien triste record.

Autre souci, l’effectif totalement décimé en attaque avec lequel Solari se présente à Séville (Benzema est le seul attaquant disponible, avec Vinicius qui revient tout juste d’une grippe), et les difficultés évidentes des Madrilènes à l’extérieur (3 victoires, 2 nuls, 4 défaites).

Toutefois, quelque soit le onze aligné, la victoire reste indispensable, ne serait-ce pour conserver une petite once d’espoir dans cette compétition, et de surcroît ne pas inscrire son nom dans les livres d’histoire du club, comme la pire équipe du siècle de la phase aller en Liga…

Articles liés