Le Real prêt à aller en justice pour laver l’honneur du club 

Perez
FLORENTINO PEREZ – AFP / PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Depuis le match retour face à la Juve, les propos diffamatoires de certains journalistes et professionnels du football se sont multipliés. Une situation face à laquelle les dirigeants madrilènes ne comptent pas rester bras croisés.

A l’image de Zidane en conférence de presse aujourd’hui, tous au Real Madrid commencent à sérieusement s’agacer de la propagande néfaste dont ils font l’objet. Depuis que le Real règne en Ligue des Champions, les critiques, et pas de plus pertinentes, ne ce cessent d’affluer de part toute l’Europe. Comme l’avance Marca dans ses colonnes aujourd’hui, a yeux des dirigeants, certains ont été trop loin.

La Casa Blanca, habituée d’ordinaire à laisser couler et ne pas se soucier de tout cela, serait cette fois déterminée à intenter des actions en justice pour laver l’honneur du Madridisme. D’abord ces histoires de boules chaudes et tirages arrangés par l’UEFA, et depuis le pénalty sur Vazquez, l’aide intentionnelle des arbitres… Des théories défendues ces derniers jours par plusieurs journalistes et consultants que le Real ne peut plus ignorer, tant cette campagne anti-Real est devenue excessive.

https://twitter.com/isco_alarcon/status/984775910338564096

Exemple flagrant de cette propagande, les propos du journaliste de la Cope Juanma Castaño, qui définit la rencontre de mardi soir de « miracle pour le Madridisme et vol pour le reste ». Une analyse qu’Isco ne s’est d’ailleurs pas privé de qualifier de scandaleuse sur Twitter.

Toujours d’après Marca, Florentino Perez aurait donc donné le feu vert à son équipe pour trainer devant les tribunaux ceux qui avancent de telles allégations. De la diffamation pure et simple, contre laquelle Madrid est déterminé à lutter.

Articles liés