Mercato : le top 10 des ventes du Real

Avec les départs de Danilo et Morata, le top 10 des ventes du Real est remanié. D’après les chiffres du site Transfermarkt, Di Maria reste toutefois la meilleure vente de l’histoire du Real Madrid.

m-dm
AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

1. Ángel Di María

Grand artisan de la Décima, l’Argentin perd son bras de fer contre les dirigeants madrilènes. N’acceptant pas le nouveau contrat qui lui est proposé, il s’envole en 2014 pour Manchester United, contre 75 millions d’euros. En Angleterre, ce sera un flop.

2. Alvaro Morata

L’enfant de la Fábrica sait que Zidane ne peut lui garantir le temps de jeu qu’il mérite. Après des négociations inabouties avec Manchester United, c’est Chelsea qui pose 65 millions sur la table pour s’offrir le talent de « Moratoski », comme le surnomme le capitaine Ramos.

3. Mesut Özil

En quelques joueurs, dans une confusion mémorable, l’Allemand à la technique dantesque et aux yeux éberlués pâtit de l’éclosion d’Isco. Il décide de s’en aller voir si l’herbe est plus verte à Arsenal en 2013. Très apprécié des supporteurs madrilènes, sont départ rapportera 47 millions d’euros.

4. Robinho

Avec deux Ligas en poche et quelques regrets, le Real se sépare en 2008 du fêtard brésilien aux passements de jambes exquis, contre 43 millions d’euros. Tout juste racheté par un riche investisseur, c’est Manchester City qui l’embrigade.

5. Gonzalo Higuain

Celui qui était arrivé adolescent au Real, et qui aura planté plus de cents buts avec les Merengues est poussé vers la sortie en 2013. Naples flaire le bon coup et s’adjuge le joueur en payant 39 millions d’euros à la Maison Blanche.

6. Nicolas Anelka

Le cas Anelka est un miracle économique. Le Real l’achète en 1999 pour 34 millions. Ses performances à Madrid sont catastrophiques et son melon gigantesque. Et pourtant, Pérez se débrouille pour le vendre 34,5 millions d’euros au PSG une année plus tard.

7. Danilo

Le Brésilien arrive pour 30 millions d’euros en 2015. Il repart deux ans plus tard pour le même prix à Manchester City. Juste le temps d’avoir gagné deux Ligues des Champions. C’est plus que Zidane, Ibrahimovic, Gerrard, Totti ou Neymar. Un type qui sait gérer ses affaires.

AFP PHOTO / RINGO CHIU

8. Michael Owen

Estampillé avec le titre de vainqueur du Ballon d’Or 2001 (juste devant Raúl), l’Anglais débarque en 2004 à Madrid pour 12 millions. Mais il n’arrivera pas à se faire une place de titulaire, notamment à cause de Raúl. Conséquence, il retourne en Premier League, à Newcastle plus précisément, pour 25 millions d’euros en 2005. Oui oui, il est reparti pour deux fois plus cher qu’il n’est venu.

9. Jesé Rodríguez 

C’est à regret que le Real le vend au PSG pour 25 millions d’euros en 2016. Celui qui était supposé devenir un crack aura quelques petits problèmes en route.

10. Clarence Seedorf

L’illustre hollandais poursuivra sa sacrée carrière (4 Ligue des Champions tout de même) en découvrant les joies de la Serie A en 1999, quand il débarquera du côté de l’Inter pour 24,5 millions d’euros.

Articles liés