Les 5 raisons de redouter la rencontre face à Dortmund

Le Signal Iduna Park ne réussit pas au Real Madrid - Getty Images
Le Signal Iduna Park – Getty Images

Mardi soir à 20h45, le Real Madrid se rendra au Signal Iduna Park pour affronter le Borussia Dortmund à l’occasion de la deuxième journée de la phase de groupe. Et cette rencontre s’annonce difficile pour plusieurs raisons.

1. Les absences et le manque de rythme de certains joueurs

Nous savons d’ores et déjà que Casemiro et Marcelo ne seront pas du voyage. L’importance du tank n’est plus à démontrer, les chiffres parlent assez pour lui. Cette saison, lors des deux faux-pas des Merengues (face à Villarreal puis à Las Palmas) il était absent. Le latéral gauche brésilien est également difficile à remplacer puisqu’aucun gaucher n’est disponible à ce poste (Coentrao est sur le chemin du retour mais n’a pas encore été convoqué cette saison). Les droitiers ont plus de mal à apporter le danger sur ce côté gauche comme l’a montré Nacho hier soir malgré son action sur le premier but madrilène. A ces deux absents majeurs, il faudra peut-être rajouter Pepe qui n’était pas sur la feuille des deux dernières rencontres et Navas qui patientera sûrement encore un peu avant de reprendre sa place dans les buts du Real Madrid. Des absences importantes quand on voit la fébrilité de la défense madrilène ces derniers temps… De plus, certains joueurs peinent à retrouver leur meilleur niveau en ce début de saison, Cristiano Ronaldo en est l’exemple parfait avec à nouveau un match très moyen du portugais hier. De quoi inquiéter avant la rencontre de mardi..

2. La mauvaise période du Real

Le Real connait une mauvaise passe en ce moment. Non seulement les Merengues viennent d’enchaîner deux résultats nuls consécutifs, mais c’est dans le jeu que les joueurs de Zidane inquiètent. On pourrait remonter plus loin mais disons que depuis le match contre le Sporting Lisbonne, on note un certain manque d’intensité, de rythme chez les joueurs du Real, en particulier pendant les premières périodes. Le Real n’est jamais apparu très supérieur à ces adversaires sur les 4 dernières rencontres. En Ligue des Champions, la victoire du Real a été miraculeuse avec deux buts dans les 5 dernières minutes de la rencontre, après avoir été mis en difficulté toute la rencontre par les Lisboètes. Contre l’Espanyol, Casilla a sorti deux belles parades alors qu’il y avait encore 0-0 et James a ouvert le score sur le premier tir cadré madrilène, arrivant juste avant la pause. Le constat est similaire contre Villarreal et Las Palmas, mais lors de ces rencontres, le Real n’a pas réussi à arracher la victoire. Les Madridistas espèrent que cette mauvaise passe s’arrêtera mardi soir.

3. Fatigue accumulée, peu de temps de repos avant mardi

Le Real Madrid jouait ce samedi soir à Las Palmas, aux Iles Canaries, le déplacement le plus conséquent en Liga, à environ 1800 kms de Madrid. Un peu moins de 3h de vol pour les Merengues qui ont fini leur match tard dans la soirée, et qui devront reprendre l’avion dès demain (lundi), direction Dortmund. Très peu de temps pour se reposer ou mettre en place une tactique pour le match de Ligue des Champions. De plus, le Real enchaîne les matchs et sur 3 de ses 4 dernières rencontres, il a dû batailler jusqu’au bout, jusqu’à la dernière minute pour aller chercher un résultat. Des efforts que pourraient payer les joueurs de Zizou à Dortmund.

4. La forme actuelle du Borussia Dortmund

Le Real va affronter une équipe allemande en pleine forme. En effet, Dortmund étrille tout sur son passage, que ce soit en Bundesliga (3-1 contre Fribourg, 5-1 à Wolfsburg, 6-0 contre Darmstadt) ou en Ligue des Champions avec une large victoire 6-0 contre le Legia. La force offensive des joueurs de Thomas Tuchel est impressionnante, avec la folie du jeune Dembélé, le sang-froid d’Aubameyang, le génie de Götze, l’apport de Guerreiro ou encore les montées du latéral droit Piszczek. Et quand on voit la fébrilité défensive des Merengues, on se dit que cela peut faire mal.

5.Le Signal Iduna Park ne réussit pas à Madrid

Anciennement appelé Westfalenstadion, le stade du Borussia Dortmund ne réussit pas au Real Madrid ces dernières années. Sur les 3 dernières rencontres en Ligue des Champions, le Real a tout simplement perdu 3 fois. La défaite la plus clinquante (que les Madridistas ne sont pas prêts d’oublier) restera le 4-1 en demi-finale aller de l’édition 2013, avec un quadruplé de Robert Lewandowski. L’antre allemande ne porte pas bonheur aux madrilènes, sûrement à cause de l’ambiance qu’il y règne. Le fameux mur jaune pousse les joueurs du Borussia à se surpasser pour gagner contre les plus grands.

Bonus : Les équipes jouant en jaune posent des problèmes au Real en ce début de saison comme l’ont prouvé Las Palmas et Villarreal. Les Madridistas peuvent raisonnablement redouter la rencontre de mardi et les madrilènes savent qu’ils auront fort à faire face au Borussia. Mais comme l’histoire l’a souvent montré, il ne faut jamais vendre la peau du Real Madrid avant de l’avoir tué !

Articles liés