Les deux visages de Marcelo

marcelo

Avec 11 passes ratées et 15 ballons perdus face à l’Athletic Bilbao, Marcelo retombé dans ses travers à San Mamés. Le Brésilien ne semble pas être au top de sa forme en ce début d’exercice.

Capable du meilleur comme du pire. C’est certainement la description la plus adéquate du match de Marcelo face aux Basques samedi dernier. En effet, le latéral du Real s’est fait remarquer durant cette rencontre, notamment grâce à quelques très beaux gestes techniques, comme un splendide sombrero sur un joueur adverse ou encore un ballon quasiment impossible à rattraper que le Brésilien est quand même parvenu à contrôler, s’offrant ainsi les applaudissements du San Mamés.

Malgré cela, sa prestation face à l’Athletic Bilbao était loin d’être convaincante. Dans le dur physiquement, lent défensivement et submergé dans son couloir à maintes reprises, Marcelo a souffert. Quelques statistiques de son match en attestent : 11 passes ratées (record du match avec Muniain), 15 ballons perdus (record avec Bale), aucune passe vers la surface (peu de danger apporté), aucune faute en sa faveur (peu tranchant), en plus d’être celui qui a réalisé le moins de passes (53) de tous les défenseurs du Real.

Après douze années à porter le maillot du Real, le constat est clair : Marcelo a bien souvent du mal à entamer ses saisons, pour ensuite monter en puissance au fil des mois et faire taire les critiques. Cette saison, son ex-remplaçant, Theo Hernandez, est parti en prêt à la Real Sociedad, ce qui signifie moins de repos pour le Brésilien. Mais le jeune Sergio Reguilón, promu en première équipe cette année, ainsi que Nacho, capable d’occuper tous les postes en défense, seront tout de même là pour le faire souffler. Quoi qu’il en soit, le Real aura, une fois encore, plus que jamais besoin de la meilleure version de Marcelo pour accomplir de grandes choses.

Articles liés