Les trois examens de Solari

solari
AFP – PHOTO JORGE GUERRERO

Le règlement de la Fédération espagnole de football ne lui permet de rester que deux semaines en charge de l’équipe. Passé ce délai, le club devra lui faire un contrat, faute de quoi, Solari ne pourra pas continuer.

Le Real Madrid jouera ses prochains matchs contre Valladolid, le Celta Vigo et le Viktoria Plzen. Trois rencontres qui feront office d’examens grandeur nature pour Santiago Solari. Durant ceux-ci, il sera observé de près par ses dirigeants, qui chercheront à savoir si l’entraîneur argentin est en mesure de succéder à Julen Lopetegui.

Dans le communiqué officiel que le club a émit lors de la destitution de Lopetegui, le Real a bien indiqué que Solari serait en charge de l’équipe de manière « provisoire ». Il ne peut en être autrement, étant donné que le règlement de la fédération espagnole de football (RFEF), ne lui permet pas de rester sur le banc plus de deux semaines sans un contrat signé pour le long terme. Passé ce délai, soit il retournera au Castilla, soit il restera en poste.

Pendant ce laps de temps, le Real continue de discuter avec divers entraîneurs, tout en gardant un œil attentif sur le travail de l’Argentin. En effet, les matchs qu’il aura à affronter sont délicats. Le Real Madrid se présentera pour la première fois au Bernabéu depuis la défaite 1-2 contre Levante, et il le fera contre Valladolid, équipe qui précède les Madrilènes de deux points au classement. Tout autre résultat qu’une victoire serait désastreux. La pression sur les épaules de l’ancien milieu relayeur en sera d’autant plus grande.

Pour l’instant, Solari a brillamment commencé son aventure en tant qu’entraîneur des A. Toutefois, le vrai premier examen se fera demain, contre une équipe de première division. Tout porte à croire que si Solari ne remporte pas les trois matchs qui arrivent, il ne sera pas maintenu.

Articles liés