Lopetegui : « Les gardiens ? Les choses sont bien plus simples que ce que vous cherchez à montrer »

lopetegui

L’entraîneur du Real Madrid Julen Lopetegui s’est présenté en conférence de presse aujourd’hui pour évoquer l’actualité du club et la réception de l’Espanyol en Liga demain soir.

Cinq matchs en 15 jours : « C’est normal que le calendrier soit comme ça pour une équipe qui joue la Champions. On doit y faire face naturellement, en sachant qu’on aura besoin de profondeur de banc et d’utiliser l’effectif. »

Rotations : « La seule façon de faire face à cela est de le faire match après match. On cherchera à prendre les meilleures décisions pour affronter l’adversaire et le battre en tenant compte de l’usure de chacun. Utiliser l’effectif est très important. Demain nous prendrons des décisions. »

Carvajal absent à l’entraînement : « Il a eu un petit problème, il ne sera pas là demain et nous allons essayer de le récupérer pour le match contre Séville. »

Odriozola titulaire ? « Le onze, vous le verrez demain. Il travaille bien, comme les autres. »

100 jours sur le banc : « C’est passé très vite. Nous sommes tellement concentrés sur le quotidien que tout va très vite, je ne savais même pas que ça faisait déjà cent jours. On va essayer que ce soit beaucoup plus, et que l’équipe continue à progresser. Une note ? Les notes se donnent à la fin, comme dans n’importe quelle université ou collège. Le moment viendra en fin d’exercice. À l’équipe je donne un 10, pour leur attitude, leur prédisposition à agir en équipe et à travailler. Les autres notes, ce sera pour la fin. »

L’Espanyol : « Ce sera un match très, très exigeant. L’Espanyol est une équipe qui s’est bien améliorée, très complète et qui en plus a eu toute la semaine pour préparer le match. Ils ont un bon entraîneur et cela nous obligera à faire de gros efforts pour les battre. C’est le match le plus exigeant jusqu’à présent au Bernabéu. »

Le meilleur Madrid depuis des années face à l’AS Roma ? « Nous ne vivons pas des critiques, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, mais de nos propres analyses. L’équipe a fait un bon match mais je vois toujours des choses à corriger. Ce match est passé, c’est de l’histoire ancienne et la rencontre réellement importante c’est celle contre l’Espanyol. »

Cristiano aurait-il été expulsé avec le maillot du Real ? « Je n’ai pas d’avis là-dessus. C’est plus un débat pour vous (la presse) que pour moi. »

Mais que pensez-vous de son expulsion ? « Je n’ai pas très bien vu, j’ai vu quelques images mais tout le monde m’a dit qu’il n’y avait pas rouge. Des erreurs se produisent parfois. Le VAR aide à faire moins d’erreurs car les images sont revisionnées plus calmement, c’est plus facile de faire moins d’erreurs. Si, comme il y parait, l’expulsion n’était pas méritée, des décisions seront prises. »

Avec les rotations, l’équipe change-t-elle sa façon de jouer ? « Le football ce n’est pas un 11 titulaires, mais 14 joueurs à chaque match pour une équipe qui veut tout gagner. Tous sont importants. »

Comment Courtois et Keylor vivent-ils la situation ? « Ils s’entraînent de manière phénoménale, dans un bon esprit de compétition. La situation est naturelle. Les choses sont bien plus simples que ce que vous cherchez à montrer. »

Qui mérite le prix The Best ? En tant qu’entraîneur, devez-vous tenir un discours politiquement correct ? « Je ne crois pas beaucoup aux prix individuels car je pense que le football est un sport collectif. Je serais très heureux qu’il revienne à notre joueur, Luka Modric, qui a fait une année fantastique. Mais ce qui compte le plus pour moi, c’est le match que nous ferons collectivement demain. »

Allons-nous voir Vinicius sur la liste ? « Vous verrez ça demain. Vous pouvez toujours me poser des questions sur Vinicius ou d’autres joueurs, moi je prendrai toujours mes décisions en fonction de ce qui est bon pour l’équipe. »

Articles liés