Lopetegui : « Mon poste ? C’est bien la dernière chose à laquelle je pense en ce moment »

Lopetegui
AFP – PHOTO GABRIEL BOUYS

C’est un véritable cauchemar que vit l’entraîneur espagnol depuis un mois sur le banc du Real. Après cette nouvelle défaite de son équipe (1-2 face à Levante), Lopetegui s’est exprimé auprès des médias.

La défaite : « J’en garde un sentiment de tristesse. Je pense que nous méritions clairement de gagner le match. On a tiré 34 fois au but, 14 fois cadré. Eux seulement 2 fois et ça fait 2 buts. Mais le football est comme ça, c’est celui qui marque le plus de buts qui gagne. Mais je suis sûr que le foot nous rendra ce qu’il nous a pris. »

Madrid : « Ici vous devez assumer des situations extrêmes. Les joueurs ont fait un effort barbare. Il y a eu des occasions, des poteaux, des arrêts, un but annulé … Ce que nous pouvons faire maintenant, c’est insister. L’équipe a fait beaucoup de bonnes choses. Je sais que beaucoup de dynamiques vont finir par changer. »

Son avenir : « Mon poste ? C’est bien la dernière chose à laquelle je pense en ce moment. Tout ce que je veux, c’est récupérer les joueurs le plus tôt possible et les préparer pour le match qui nous attend dans trois jours. »

Public du Bernabéu : « Il a aidé jusqu’à la fin parce qu’il y a cru. Je suis sûr que nous finirons par lui donner les joies qu’il mérite. Je les remercie de nous avoir soutenus. L’équipe va continuer à tout donner, je peux vous l’assurer. »

La malédiction du but : « Le football dépend des buts et nous avons fait tout ce que nous pouvions pour marquer. Il faut changer la dynamique en gagnant des matchs. Nous avons tiré plus de 30 fois au but… »

Comment il se sent : « Je me sens plus déterminé que jamais. Tôt ou tard, nous allons inverser la tendance. Le football a été injuste avec nous. Il y a des joueurs qui ont fini avec les crampes. On peut avoir la tête haute. »

Les mêmes explications qu’à Moscou. Suffisant pour convaincre ses dirigeants ? « Je ne le dis pas pour convaincre qui que ce soit. Nous avons montré beaucoup plus de choses que face au CSKA aujourd’hui. »

Articles liés