Lopetegui : « Optimiser les qualités individuelles au profit du collectif »

lopetegui

L’entraîneur Julen Lopetegui, qui vient de passer ses premiers jours comme entraîneur du Real Madrid, a livré une interview après de l’UEFA.

Débuts sur le banc madrilène

« Cela s’est passé naturellement. En nous présentant et en expliquant ce qu’on allait essayer de faire lors des premières semaines de travail. Evidemment, nous essayons que les joueurs apprennent à nous connaître, à comprendre ce que nous allons leur demander. Qu’ils soient conscients de ce que nous voulons et pourquoi nous le voulons. »

Quand vous jouiez au Real Madrid, est-ce que vous rêviez d’entraîner l’équipe ?

« Quand tu es joueur tu te focalises sur ton rôle de joueur. J’ai eu la chance de jouer au football durant 18 ans. Une grande partie de ces années je les ai passées au Real Madrid. La Cantera a sûrement été la période la plus importante, car c’était ma formation comme personne et footballeur. Et cela te marque indiscutablement. Mais à cette époque je ne pensais pas encore vraiment à devenir entraîneur. J’étais trop jeune. »

Style de jeu

« Nous essaierons d’être une grande équipe, de mettre en avant le mot ‘équipe’ dans tous ses aspects collectifs, et optimiser les qualités individuelles au profit de cette idée. Nous voulons avoir un schéma clair et défini qui maximise toutes les qualités individuelles qu’ont, sans aucun doute possible, les joueurs du Real. »

Difficultés

« Les difficultés existent toujours quand l’ambition est grande. Mais nous avons aussi quelque chose de très important, de très grands joueurs qui logiquement vont faciliter ce travail. Pas seulement au niveau technique, mais aussi sur le plan physique et émotionnel. Le joueur du Real a toujours ce ‘plus’ mental qu’on exige d’un joueur de très haut niveau. »

Arriver dans une équipe qui vient de remporter trois Champions League

« Le plus difficile est toujours de recommencer à gagner. Encore une fois, c’est là que le mot équipe prend tout son sens, il s’agit d’être toujours plus ambitieux. Il n’y a pas d’autre moyen. C’est ça l’ADN du Real Madrid, et c’est aussi ça l’ADN du joueur du Real Madrid. Et l’ADN de l’entraîneur doit être le même. »

Supercoupe d’Europe

« C’est vrai que mon premier match officiel est une finale. Nous essayerons de bien la préparer contre un rival très puissant, que nous connaissons bien. Bien sûr, toutes les conditions sont remplies pour que ce soit un grand match et une grande finale. »

Pression due au derby

« Non. Au Real le mot pression est inhérent au club. Le Real Madrid a l’obligation de tout gagner, et il n’y a pas plus de pression face à l’Atletico. C’est une finale, c’est un titre, et cela nous motive tous. »

Articles liés