Lopetegui : « Que cette équipe continue à marquer une époque ne dépend que d’elle »

lopetegui

Julen Lopetegui s’est présenté en conférence de presse avant le match très important que le Real Madrid jouera à Séville ce mercredi. Il a notamment été interrogé sur son rival, l’absence d’Isco et les Prix The Best.

Séville a marqué 11 buts les deux derniers matchs : « C’est une bonne équipe dont les joueurs se sont bien adaptés au système de Pablo Machín. Ils peuvent jouer en 5-3-2 comme en 5-2-3. Dans ces systèmes, ils ont des alternatives d’attaque très bien travaillées et c’est une équipe qui pose de sérieux problèmes à tous ses adversaires. Ils ont marqué beaucoup de buts ces derniers matchs. C’est un défi que nous aurons demain de faire un bon match contre un adversaire exigeant. »

Absence d’Isco : « Ce matin, il est arrivé avec des douleurs. Nous souhaitons que tout aille bien pour lui. Toutes les absences sont des mauvaises nouvelles, mais nous préférons penser aux solutions pour y pallier. J’ai une confiance totale dans les joueurs qui le remplaceront. »

Prix The Best : « Cela fait partie du football actuel. Ce n’est pas ce qui me plaît le plus, mais c’est inhérent au football actuel. S’il y a des prix, je préfère que ce soit mes joueurs qui les gagnent, mais la motivation de l’équipe est au-dessus des prix individuels. »

Critique du VAR depuis Barcelone : « Je ne vais pas juger ce que disent les autres. Le VAR aide à ce que les décisions litigieuses soient facilitées. Ce ne sera pas la panacée parce que la perfection n’existe pas, mais ça représente une avancée considérable. »

Si l’équipe peut continuer à marquer une époque : « Cette équipe a déjà marqué une époque, c’est évident. Qu’elle continue à le faire dépend de nous et de ce que nous allons faire, pas de ce qui va tomber du ciel. »

Carvajal de retour pour le derby : « Il a une surcharge musculaire, nous verrons comment cela évolue cette semaine, nous l’évaluerons au jour le jour. »

Son passé de gardien pour la gestion de Keylor et Courtois : « Quand tu prends une décision, tu as toutes les expériences, celle de joueur, d’entraîneur ou de commentateur, donc le fait d’avoir été gardien n’influe pas sur ma décision. La gestion est facile, parce que nous avons de bonnes solutions. Kiko Casilla est aussi excellent. »

La semaine la plus compliquée : « Dans la vie et au Real Madrid, il faut tout affronter au jour le jour. Demain nous avons un match difficile, historique et compliqué, mais nous ne regardons pas plus loin. »

Ceballos comme remplaçant d’Isco : « Il faut faire face à l’absence d’Isco avec la plus grande confiance en ceux qui joueront. »

Sur la possibilité de gagner un jour le prix de meilleur entraîneur : « Ce n’est pas quelque chose qui me motive, j’ai une opinion très différente là-dessus. »

S’il espérait le Prix Puskas pour la bicyclette de Bale : « À partir du moment où les prix individuels m’importent peu, je n’ai pas vraiment d’opinion. Mais comme je vous l’ai dit, s’il y a des prix, je préfère qu’ils soient pour mes joueurs. »

Articles liés