Makelele : « La situation au Real est compliquée parce qu’ils ont tout gagné »

Makelele
AFP – Photo David Hagemann

Claude Makelele a donné une interview sur Radio Marca. L’ancien milieu du Real, actuel entraîneur du club belge KAS Eupen, s’est exprimé sur de nombreux sujets d’actualité liés au club merengue.

Difficultés du Real : « La situation à Madrid est compliquée parce qu’ils ont tout gagné. Les joueurs ont fait la Coupe du Monde et à leur retour, il faut au moins cinq mois pour se ressourcer physiquement et mentalement. Je pense que le Real Madrid sera toujours là, mais les joueurs ont besoin de temps, ils vont continuer à travailler et ils réussiront à se qualifier pour la Champions League. »

Casemiro : « Il y a beaucoup de milieux de terrain qui sont venus au Real. Casemiro est de classe mondiale, il a la qualité, la puissance, une bonne technique. L’entraîneur doit lui faire confiance, il a besoin que l’entraîneur soit comme son père. Un entraîneur doit aussi gérer un vestiaire avec psychologie. »

Benzema : « Je pense qu’il ne mérite pas tant de critiques, mais c’est là qu’on voit les grands joueurs. Pour faire taire les critiques il faut le faire sur le terrain. Mais le club doit aussi protéger ses joueurs. Je ne suis pas préoccupé par Benzema parce qu’il va se démarquer à coup sûr. »

Le départ de Cristiano : « Ce que Ronaldo a fait au Real Madrid est impressionnant. Mais arrive un moment où les joueurs se fâchent, disent des choses et s’en vont. C’est un cycle qui est passé. Après avoir remporté trois Champions League, il faut du temps. Sauf qu’au Real Madrid, il n’y a jamais le temps, il faut gagner tout de suite. »

Vinicius Jr : « Dans le football il n’y a pas d’âge, Mbappé en est l’exemple. Mais il faut y aller avec précaution et avec du temps. Vinicius veut donner plus et il est dans un état d’excitation très positif. C’est très difficile pour un jeune joueur si vous mettez trop de pression sur lui, et plus encore au Real Madrid, là où la pression est toujours deux fois plus forte qu’ailleurs. »

Santiago Solari : « Il est humble, il sait ce que c’est que d’être professionnel. Il parle aux joueurs, il leur dit de se battre ensemble pour le titre, c’est comme ça qu’il travaille, calmement, en ayant confiance en ses joueurs et en leur progression. »

Le Ballon d’Or : « Beaucoup de joueurs méritent le Ballon d’Or. Ils peuvent le redonner à Cristiano, à Messi ou à Griezmann… Mais il y a cinq ou six joueurs qui peuvent le gagner. C’est impressionnant ce que Griezmann fait avec l’Atlético, il a été impressionnant en Coupe du Monde… Mais aussi Modric. L’un des deux pour moi. »

Articles liés