Manolo Sanchis, quand le fils surpasse le père

Photo by Icon Sport

À l’occasion de notre tournoi des légendes du Real Madrid sur nos réseaux sociaux, focus sur Manolo Sanchis, qui entrera en compétition ce vendredi soir (22h00).

On dit bien souvent, à juste titre, qu’il est difficile pour un fils de joueur de réussir une aussi belle carrière que son paternel. Un défi que Manolo, fils de Manuel Sanchis, a relevé avec brio. Manuel fut un joueur espagnol des années 50-60, né dans une province de Valence. Il a porté la tunique blanche entre 1965 et 1971 et a remporté une C1 avec le Real Madrid. Celle de 1966. Il a également soulevé 4 Ligas en disputant 143 matchs durant les six années qu’il a passées au sein du club merengue.

Quant à Manolo, le fils de Manuel, il grandit dans un contexte favorable, propre à tous les enfants de joueurs professionnels. Il voit son père évoluer sous le maillot blanc et à 14 ans, il intègre la Fabrica. C’est le début d’une belle histoire, celle de la carrière d’un joueur dans un seul et unique club.

Après une formation réussie dans les catégories inférieures du club, Manolo Sanchis est lancé dans le grand bain par Alfredo Di Stefano, en 1983 contre Murcia. Aux côtés de Juanito, Chendo, Santillana et cies, le Real Madrid s’impose 1-0, et c’est Sanchis qui marque. Il vient de disputer son premier match officiel avec le club madrilène, il y en aura 709 autres…

Le fils de Manuel a traversé les époques. Il a d’abord fait partie de la célèbre Quinta del Buitre (Butragueño, Michel, Pardeza, Vazquez et lui) dans les années 80 avant de soulever la Ligue des Champions en 1998. Il est d’ailleurs le seul membre de cette belle génération à avoir remporté la C1, et il l’a gagné deux fois. Ce n’est qu’une année plus tard, en 2001, que Sanchis décide de mettre un terme à sa carrière. Il n’a porté que le maillot blanc durant toute sa carrière.

Photo by Icon Sport

L’ancien défenseur est l’un des plus beaux palmarès de l’histoire du Real Madrid. Au moment où il raccroche les crampons, il a dépassé Santillana et son record de matchs disputés. Il l’explose même, avec 710 matchs contre 645 matchs. Depuis, seuls Raúl (741 matchs) et Casillas (725 matchs) l’ont dépassé.

En revanche, l’ex-capitaine du Real bat ces deux légendes sur un autre terrain : celui du nombre de titres. Avec 21 coupes (dont 2 C1, 2 C3 et 8 Ligas) dans son armoire à trophées, il est juste derrière Paco Gento (23 titres) et, depuis janvier 2020, à égalité avec Sergio Ramos et Marcelo. Manuel, qui nous a quittés en 2017, était très fier de son fils.

Articles liés