MARCA : Le Real Madrid, nouvel objectif de Pogba

Photo FRANCK FIFE – AFP

Depuis ses récentes déclarations en conférence de presse évoquant le Real Madrid de Zidane comme un rêve d’enfant, les rumeurs concernant un possible transfert à Madrid prennent de l’ampleur.

« Le Real Madrid est l’un des plus grands clubs du monde. Zidane en est l’entraîneur et c’est un rêve pour n’importe quel enfant de jouer là-bas », a lancé le joueur de Manchester United, actuellement en Équipe de France avec Raphaël Varane et co.

Il n’en fallait évidemment pas plus pour raviver les rumeurs au sujet d’un possible transfert dans la capitale espagnole. En 2016, lorsque le Français s’est engagé avec le club anglais, le Real Madrid s’était positionné mais la gourmandise de son représentant, Mino Raiola, avait fini par lasser les dirigeants Merengues. Mais cet été pourrait bien être la bonne.

En effet, à en croire MARCA, Paul Pogba pense aujourd’hui que son histoire avec Manchester United et la Premier League touche à sa fin; le Français envisage ainsi de quitter le club avec lequel il est lié jusqu’en 2021. Mino Raiola penserait également que le moment est opportun pour démarrer une nouvelle aventure. De ce fait, les deux hommes chercheraient une porte de sortie au champion du monde, qui est convaincu d’une chose : le Real Madrid est l’équipe qui lui correspondrait le plus.

Le frein, cela pourrait être son prix. Acheté 114 millions d’euros par Manchester United, le club mancunien cédera difficilement son joueur de 26 ans en dessous du prix d’achat. Une chose est sûre, comme le rapporte Marca, Zinédine Zidane aimerait pouvoir compter sur Paul Pogba la saison prochaine. Arrivé à pleine maturité, l’ancien joueur de la Juve brille avec Manchester United depuis le départ de José Mourinho et la paire Kroos – Modric s’essouffle du côté de Bernabeu. Les joueurs de 29 et 33 ans ont besoin d’être concurrencé et la priorité du Real Madrid est de trouver le digne successeur de Luka Modric. Pogba peut-il l’être ? Les dirigeants en doutent, même si c’est plutôt l’Allemand qui pourrait, à court terme, perdre sa place au profit du Français.

Articles liés