MARCA – Mauro Icardi : le Real Madrid définitivement refroidi

Icardi
MAURO ICARDI – AFP PHOTO / ALBERTO PIZZOLI

D’après les informations du journal madrilène, le Real Madrid a été définitivement refroidi par l’entourage et l’attitude du joueur.

Au cours des derniers mercatos, le nom de l’attaquant de l’Inter Milan a souvent été associé à celui du Real Madrid, en quête d’un renfort offensif pour concurrencer voire évoluer sur le front de l’attaque madrilène avec Karim Benzema. Et à 25 ans, le buteur argentin a souvent été dans les discussions en interne pour le présent mais également pour l’après-Benzema, lui qui fêtera ses 32 ans en décembre 2019.

La femme-agent au coeur du problème

Intériste depuis 2013, Mauro Icardi a atteint le cap des 200 matchs (120 buts marqués) sous les couleurs Nerazzurri, club envers lequel il a toujours déclaré sa flamme et l’envie de faire carrière. Oui mais voilà, sous contrat jusqu’en 2021, les négociations en vue d’une prolongation de contrat avec le club italien se révèlent plus compliquées que prévue.

Cette semaine, la relation entre le club et le joueur s’est particulièrement tendue à la suite des critiques de Wanda Nara, la femme-agent de Mauro Icardi. Dans une interview télévisée, celle-ci a critiqué le jeu produit par l’Inter mais aussi la politique en matière de recrutement du club Nerazzurri. Des déclarations déplacées et relativement peu appréciées par les dirigeants de l’Inter qui voient en elle une source de problèmes. Après cela, Icardi a refusé de jouer en Europa League, à la suite de quoi l’Inter a décidé de le destituer de son rôle de capitaine.

Une situation très mal perçue à Madrid

Si dans un premier temps, on pourrait imaginer que cette situation aboutira à un départ dont le Real Madrid pourrait profiter, celle-ci produit l’effet inverse auprès des dirigeants merengues. En effet, comme l’indique MARCA, ces derniers n’ont plus l’intention de recruter l’attaquant argent à cause de son environnement et de son comportement parfois dérangeant. Pour rappel, il avait aussi rencontré des problèmes avec la sélection argentine.

Les dirigeants du Real ont toujours été extrêmement attentifs à l’attitude, le comportement et l’environnement d’un joueur. D’ailleurs, le Real n’a plus aucun joueur sous la tutelle de Jorge Mendes ni de Mino Raiola, deux des agents les plus influents du monde.

Articles liés