Marcelo : « Quitter le Real ne m’a jamais traversé l’esprit »

marcelo
AFP PHOTO

Le latéral brésilien Marcelo a passé en revue l’actualité du Real Madrid lors d’une interview pour le magazine « Club del Deportista ».

Vivre avec les critiques : « Tout ce qui vient de l’extérieur ne doit pas nous affecter. Lorsque nous gagnons un match, nous savons que nous ne sommes pas les meilleurs de l’univers, mais lorsque nous perdons, nous ne sommes pas les pires non plus. Il y a des matchs qui se gagnent et d’autres qui se perdent. Nous continuons de travailler et essayons de bien faire les choses. »

Situation actuelle : « Nous ne sommes pas encore arrivés en février, date à laquelle la saison commence à se décider. Il n’était pas normal de tirer des conclusions en septembre, alors que nous n’avions qu’un mois de compétition. On peut critiquer, mais évaluer une saison à ce stade c’est de la folie. Nous avons le Mondial des Clubs à gagner dans quelques jours et nous sommes en course dans toutes les compétitions. »

Le départ de Cristiano : « C’est un joueur qui, outre le fait d’avoir été un coéquipier, est mon ami. Tout comme Sergio, Luka… C’est certain que si le meilleur joueur du monde ne fait pas partie de ton équipe, il va te manquer. Mais cela ne veut pas dire que nous n’avons pas les meilleurs joueurs du monde à tous les postes. N’importe quelle équipe veut avoir Cristiano, mais Madrid restera Madrid, pendant que les joueurs arrivent et repartent. »

Quatre Champions en 5 ans : « J’ai toujours pensé que Madrid était capable de tout. Avec du travail et l’équipe si forte que nous avons créée : Sergio, Cristiano, Luka, Karim, Bale, Iker à son époque… Nous formons une grande équipe qui est ensemble depuis longtemps. C’est l’une des clés du succès. Nous avons rendu banal le fait de gagner quatre Champions en cinq ans, alors que ce n’est pas le cas. »

Son arrivée au Real Madrid : « Tout s’est fait très vite. Au début, j’ai pensé que c’était une blague, j’ai toujours vu Madrid comme un très grand club. Je suis devenu membre d’une équipe que je regardais à la télévision ou dans les jeux vidéos. C’était incroyable. »

Sa fidélité au club : « Quitter le Real ou chercher d’autres options ne m’a jamais traversé l’esprit. J’ai toujours fait tout ce que je pouvais pour rester au Real Madrid, je n’avais jamais pensé au temps de jeu. Si j’avais 15 minutes par match, je donnais tout pour pouvoir jouer plus et gagner plus. »

Vie après le football : « J’aime le monde de la mode, mon beau-frère y travaille, il a sa propre marque et j’ai collaboré avec lui sur quelques shootings photos, mais cela ne veut pas dire que je vais devenir modèle… »

Articles liés