Marcelo : « Si on ne s’améliore pas on est morts »

marcelo

Le défenseur Marcelo s’est exprimé en conférence de presse en prévision du choc Tottenham-Real Madrid qui se tiendra demain soir à Wembley.

80 matchs en Champions : « Nous essayons à chaque fois de donner notre  maximum, pas seulement en Champions League. Un match comme celui-là, tous les joueurs veulent le vivre et le jouer. On sait que ça va être très dur, très agréable à jouer et on espère que ça se passera bien. »

Problème d’attitude ou de concentration à Girona : « Un peu de tout, c’était un match de championnat, c’est toujours difficile à gagner, quel que soit le rival. Les gens pensent qu’il suffit de venir, jouer et gagner. La Liga est le meilleur championnat du monde et chaque saison est plus compliquée. On va s’améliorer, il ne faut pas devenir fou. Il faut laisser du temps pour revoir le Real Madrid à l’endroit où il le mérite, c’est à dire au dessus de tous. »

Pourquoi sont-ils meilleurs en Champions League ? « Peut-être grâce de la motivation de chaque joueur, c’est normal. Je ne peux pas expliquer ce qui se passe en Ligue des Champions… Pour gagner la Liga il faut être motivé et concentré toute l’année. L’an passé on l’a gagné sur le dernier match. Il ne faut pas perdre de points. C’est très difficile, avec des matchs tous les trois jours il faut être à un haut niveau mentalement, bien se reposer et être prêts à recevoir les critiques. Il y a beaucoup de pression, quelque chose de normal à Madrid. »

Plus facile de se motiver en Champions ou en Liga ? « Ce n’est pas ça. Il y a juste des fois où vous vous relâchez un peu. La saison dernière en gagnant on se relaxait un peu, on avait du repos sur certains matchs et il n’y avait pas de problème, au final on mettait des buts. On doit améliorer la relaxation, mettre des buts et bien défendre. Tout. Et je dirais la même chose en gagnant. Je le disais aussi quand on gagnait. Si on ne s’améliore pas on est morts. »

Harry Kane : « C’est un grand joueur, mais Tottenham ce n’est pas que lui. On l’a vécu à l’aller. C’est certain que l’équipe a besoin de son aide mais on ne doit pas penser à lui ou nous demander s’il va être bon ou pas. »

S’ils sont affectés par la dernière défaite : « Quand vous ne gagnez pas ou faites nul, vous êtes toujours déçus, mais on sait qu’on a un match demain et on ne peut pas repenser à Girona. Ça sert de motivation pour en finir avec la mauvaise série. Nous savons sur quoi nous nous sommes trompés et nous allons essayer de ne pas commettre les mêmes erreurs. »

Articles liés