Lucas Silva entre les mains du Real Madrid

lucas silva

Le Brésilien a passé plusieurs examens à Madrid afin de déterminer l’étendue exacte de son problème d’arythmie cardiaque, qui a empêché à deux reprises son départ en prêt au Sporting Lisbonne.

Lucas Silva est arrivé en Europe il y un an et demi comme l’un des jeunes joueurs les plus prometteurs d’Amérique du Sud, après avoir été élu meilleur milieu défensif du Brésil. Mais depuis que le Real Madrid a déboursé environ 14 millions d’euros pour Lucas en janvier 2015, les choses sont allées de mal en pis pour le jeune talent de 23 ans.

Un échec à Marseille

Silva n’a jamais réussi à se faire une place dans l’équipe du Real sous Carlo Ancelotti, en dépit de quelques premières prestations encourageantes. S’en est suivie une saison désastreuse en prêt à l’Olympique de Marseille, qui lui a finalement coûté sa place dans l’équipe du Brésil pour les Jeux Olympiques.

Un prêt au Sporting avorté

À ce jour, Silva est dans l’impasse. Le staff médical du Real Madrid lui a formellement interdit de s’entrainer tant que la suspicion d’arythmie cardiaque détectée par le Sporting n’est pas totalement écartée. À deux reprises, les 8 et 11 juillet, Lucas Silva a échoué sa visite médicale avec le club portugais en raison de ce problème.

« Lucas est frustré, ennuyé, mais détendu car il n’y a rien qu’il puisse faire à ce sujet. Il traverse une période difficile avec le lancement de Jeux Olympiques », a déclaré une source proche du joueur au média AS.

Aucun problème sérieux détecté

Pour les bonnes nouvelles, tous les tests effectués jusqu’ici n’ont révélé aucun problème cardiaque sérieux. Cependant, les médecins du Real Madrid veulent être à 100% certains qu’il n’y a aucun risque pour la santé du joueur avant de procéder à l’essai d’endurance à nouveau.

Comme il l’avait communiqué via les réseaux sociaux, Silva a totalement exclu toute retraite anticipée du football. Toujours est-il que la décision reviendra aux professionnels de la santé, qui devront donner leur feu vert pour la reprise de l’entraînement, avant qu’un prêt pour la saison 2016-17 ne soit envisagé.

Articles liés