Le Real prépare une révolution à 300M€

florentino-perez
FLORENTINO PEREZ – AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

Cette première partie de saison catastrophique aura contraint les dirigeants madrilènes a revoir totalement leurs plans. Leur politique de recrutement basée principalement sur de jeunes joueurs ne sera plus ou peu d’actualité cet été. Place aux gros transferts.

Pour ce grand chamboulement que prépare Madrid, une enveloppe est à leur disposition, et pas des moindres : 300M€, comme annoncé par Marca dans son édition du jour. De quoi lancer les grandes manœuvres et recommencer à rêver. Et pour cela, le Real va complètement renouveler son effectif.

Un nouveau chapitre De Gea

C’est l’une des cibles prioritaires. Comme l’a révélé la Cadena SER, les contacts seraient déjà en cours entre Madrid et l’agent du gardien Jorge Mendes pour enfin réussir à le faire venir à la Casa Blanca. 

Des latéraux et un central

En défense, les nouveaux arrivants sont loin de convaincre cette saison. Achraf comme Theo affichent pour le moment des lacunes bien trop importantes pour se voir assurés de rester au club. Une saison et puis s’en va ? Toujours est-il que les Merengues auraient dans le viseur Odriozola, le latéral droit de la Sociedad, mais d’autres noms pourraient bien surgir d’ici la fin de saison. En charnière centrale, le nom de Bonucci revient lui aussi avec insistance.

Un milieu et une attaque renouvelée

On ne sait toujours pas si Cristiano sera à Madrid la saison prochaine. Mais ce qui est certain, c’est que Perez et José Angel Sanchez comptent bien frapper un grand coup lors du prochain mercato. Aux grand maux les grands remèdes. Marca annonce que plusieurs noms sont dans les tuyaux du côté de Chamartin pour redonner un vrai coup de neuf à l’effectif, comme ceux de Hazard, Neymar, Icardi, Lewandowski ou encore Harry Kane. Le dernier gros transfert du Real remonte à James Rodriguez, acheté 80M€ en 2014, et quatre ans après, les Madridistas pourraient bien avoir droit à une voire même deux recrues « galactiques ».

Vers un changement d’entraîneur aussi ?

Car cette révolution pourrait bien commencer par le banc. Zidane est dans une situation extrêmement compliquée, et il est difficile pour le moment d’envisager sa continuité tant ce dernier peine à inverser la tendance. Il n’en fallait pas plus pour que le nom de Mauricio Pochettino soit évoqué pour la relève. L’entraineur des Spurs s’est d’ailleurs exprimé sur le sujet hier : « C’est un peu comme pour les joueurs, on ne sait jamais ce qui peut se passer dans le football. Il y a beaucoup de rumeurs. Demain, Daniel Levy (le propriétaire de Tottenham) peut passer une mauvaise nuit et dire : ‘Je vais virer Mauricio’. J’aurai l’air stupide si j’ai dit que je ne voulais pas travailler ici ou là. On ne sait jamais dans le football ». 

Articles liés