Notes : Real Madrid – Atletico

notes-atletico

L’équipe de Lopetegui accueillait ce soir son voisin l’Atletico à Santiago Bernabéu. Voici les notes des joueurs du Real attribuées par notre rédaction.

Courtois : 7,5 – Le Belge a réussi deux arrêts déterminants en première période qui ont permis aux siens de rester dans le match.

⭐ Carvajal : 8 – Au four et au moulin, il était le joueur le plus dangereux du Real. Ce facteur est d’ailleurs assez inquiétant même s’il témoigne d’une forme retrouvée pour Dani.

Varane : 6,5 – Un peu hésitant sur quelques interventions, Varane rend une copie générale plutôt propre grâce à des remontées de balle et des transmissions parfaites.

Ramos : 7 – Bon match du capitaine du Real, qui n’a rien laissé à Diego Costa et qui s’est montré exceptionnel dans l’anticipation et la lecture du jeu.

Nacho : 5 – Nacho est un défenseur central qui doit le rester, bien qu’il soit capable de dépanner. Il a fait son match sans pour autant être en mesure de proposer des solutions offensives…

Casemiro : 5 – Une première période timide, sans rythme, avec un positionnement beaucoup trop bas, puis une seconde où son envie lui a permis de sortir la tête de l’eau.

Kroos : 5 – Même constat : l’Allemand a été dépassé en première période mais plus à son aise après la pause, grâce notamment à l’entrée en jeu de Ceballos sur lequel il a pu s’appuyer.

Modric : 5 – Le Croate n’y est toujours pas, toujours la tête en Russie.

Bale : 6 – Le Gallois a tenté de forcer les choses pour apporter un peu de danger devant les cages d’Oblak. Hélas, son corps a encore lâché…

Ceballos : 7,5 – Il a changé le match par son côté jugón et sa capacité à garder le ballon et à réaliser des décalages. Sa hargne et sa vista ont permis au Real d’être plus fluide dans les phases offensives et d’avoir une réelle mainmise sur le jeu.

Benzema : 4 – Un match très frustrant, il n’a absolument pas pesé sur la défense de l’Atléti.

Asensio : 4 – Il joue à l’envers et multiplie les mauvais choix !


👎🏻 On n’a pas aimé : Le coaching de Lopetegui. Si l’entrée en jeu de Ceballos plutôt qu’un autre pour remplacer Bale a été une décision judicieuse, le coach madrilène a clairement manqué d’ambition ce soir à Santiago Bernabeu. Pourquoi faire entrer Vinicius si tard ? Pourquoi ne pas faire entrer un joueur de surface comme Mariano ? Pourquoi sortir Benzema alors que l’Atletico ne cherchait plus qu’à défendre ?

Articles liés