Où en sont nos joueurs prêtés ?

joueurs-prêtés

Trois mois après le début de saison, Real France dresse un bilan des performances des joueurs prêtés par le club pour la saison 2018-2019. 

Achraf Hakimi (🇲🇦 20 ans – Borussia Dortmund)

Après une saison en demie-teinte où il a eu la difficile tâche de suppléer Dani Carvajal, Achraf Hakimi s’en est allé au Borussia après avoir encaissé avec impuissance la signature d’Álvaro Odriozola. Depuis qu’il a plié bagage, l’international marocain de 20 ans s’éclate chez le leader de Bundesliga. Décisif à sept reprises depuis le début de saison (1 but et 6 passes), Achraf jouit d’une côte de popularité dingue en Allemagne où supporters comme dirigeants du BVB sont pleinement satisfaits. À tel point que ces derniers souhaiteraient d’ores et déjà négocier un transfert définitif, comme ils viennent de le faire il y a quelques jours avec Paco Alcácer (qui bénéficiait lui d’une option d’achat négociée avec le FC Barcelone). Le Real Madrid, peu disposé à céder son prodige, reste très attentif à ses progrès. Et si Hakimi pouvait suivre les traces de son ancien compère Carvajal passé par le Bayer Leverkusen en 2012-2013 avant de revenir triompher et s’imposer dans son club formateur, il n’en serait que ravi.

Borja Mayoral (🇪🇸 21 ans – Levante)

Il a connu une saison compliquée l’an passé où son temps de jeu de second attaquant n’était que très faible. Devant la signature de Mariano en fin de mercato, Borja Mayoral a pris conscience que le plus adéquat pour lui serait de réévaluer son statut hors de Valdebebas. Et c’est Levante, club qui le suit depuis des années, qui décrochera le prêt de l’international U21 espagnol. Si de nombreux espoirs ont été placés en lui, l’attaquant vit pour le moment une situation délicate puisqu’il n’est toujours pas parvenu à trouver le chemin des filets en Liga après huit apparitions. Malgré un réalisme affolant avec l’Espagne (il a inscrit 9 buts depuis septembre), le natif de Parla n’a célébré qu’un seul but sous ses nouvelles couleurs, à Lugo en Coupe du Roi à la fin du mois dernier. Nul doute que la confiance devrait venir avec un déblocage de compteur en championnat, mais attention à ne pas stagner et revivre une saison similaire à celle de Wolfsburg où le jeune homme n’avait que très peu compté pour les Allemands…

Rodrygo Goes (🇧🇷 17 ans – Santos FC)

C’est la star du continent sud-américain ! Celui qui est considéré comme le « nouveau Neymar », et adoubé par le Parisien lui-même, vient de réaliser une saison plus qu’impressionnante. Véritable métronome du jeu à Santos, le joueur de 17 ans a inscrit 10 buts et délivré 8 passes décisives lors du championnat national. Techniquement impressionnant et doté d’une vitesse hors du commun à l’image de son compatriote Vinicius Jr, Rodrygo, qui fêtera ses 18 ans le 9 janvier prochain, pourrait d’ailleurs rejoindre les Madrilènes dès cette date. Et si une concurrence immédiate faisait du bien aux hommes de Solari peu brillants depuis le début de saison ?

Mateo Kovacic (🇭🇷 24 ans – Chelsea)

Il fut l’une des plus grosses déceptions pour les madridistas cet été. En plus des départs de Zidane et Cristiano Ronaldo, les supporters madrilènes ont dû encaisser le départ en prêt de l’une de leur plus grande pépite. En effet, même si le Croate ne jouissait pas d’un statut de titulaire au sein de la maison blanche, il en était l’un des membres les plus importants, et surtout l’un des plus talentueux. Mécontent de son temps de jeu, le joueur de 24 ans a souhaité quitter Madrid, conscient de sa capacité à devenir incontournable dans un grand club européen. Son désir de s’imposer comme un titulaire en équipe nationale a aussi beaucoup influé son choix de club. Ainsi, c’est à Chelsea que Mateo a décidé de continuer sa route en août dernier, avec la fervente intention de s’y installer durablement. Il écrira d’ailleurs une lettre d’adieu au Real, club auquel il appartient pourtant toujours. La venue de Sarri bouleversera la hiérarchie des milieux du club et Kovacic deviendra un titulaire confirmé pour l’italien. Ces dernières semaines, son manque de régularité combiné à l’éclosion de Ross Barkley lui donnent du fil à retordre, lui prouvant que la concurrence est autant présente en Angleterre qu’en Espagne. Celui qui a perdu sa place de titulaire lors du dernier rassemblement croate au profit de Brozovic doit se réveiller s’il ne souhaite pas que pareille aventure se produise à Londres.

Raúl De Tomás (🇪🇸 24 ans – Rayo Vallecano)

Auteur d’une saison pleine (24 buts en 32 matchs) lors de la remontée du Rayo Vallecano en Liga BBVA la saison passée, Raúl De Tomás pensait pouvoir devenir la doublure de Benzema cette saison. Comme pour Borja Mayoral, l’arrivée de Mariano marquera pour lui la fin du « rêve », et l’obligation de trouver de nouveau du temps de jeu hors Valdebebas. Et c’est de nouveau dans la banlieue madrilène que le joueur souhaitera s’illustrer. Au Rayo, l’acclimatation n’a rien de difficile pour le Dominicain d’origine, qui débute la saison de fort belle manière puisqu’il a déjà inscrit quatre buts lors des douze rencontres auxquelles il a pris part. L’occasion une nouvelle fois de prouver qu’il est un redoutable renard des surfaces, et surtout un finisseur hors-pair.

Theo Hernandez (🇫🇷 21 ans – Real Sociedad)

Le Français fut la grande déception de la saison passée. Loin de son niveau affiché à Alavés, Theo n’a pas su avoir le rendement requis afin de s’imposer comme un membre du groupe Real Madrid. À la peine techniquement comme tactiquement, le jeune joueur a déçu et a convaincu le club de le laisser s’aguerrir vers d’autres terres. Au Pays-Basque, le frère de Lucas est un membre important du système de Garitano. Titulaire indiscutable au poste de latéral gauche, Theo a même déjà inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. Ses prestations sont également satisfaisantes malgré des débuts timides, et le latéral prend ses aises dans son couloir redonnant de nombreux espoirs quant à son évolution. L’éclosion de Reguilón met tout de même un retour à Madrid en suspend et contraint Theo a donner le meilleur de lui-même afin de convaincre une nouvelle fois les dirigeants de la capitale qu’il est un joueur avec beaucoup d’avenir.

Martin Ødegaard (🇳🇴 19 ans – Vitesse Arnhem)

Il est l’éternel espoir comme l’ont été avant lui Bojan, Oliseh et bien d’autres. Martin a connu des périodes plus ou moins difficiles avec le Real Madrid depuis son arrivée en 2015. Critiqué au Castilla ainsi qu’aux Pays-Bas et remis en question par la presse madrilène et néerlandaise, il a également su bluffer tout son petit monde lors de son prêt à Heerenveen en fin de saison passée, grâce à des gestes techniques et une qualité de passes rares pour être mis en avant. Cette saison au Vitesse Arnhem, le jeune Norvégien est un titulaire indiscutable et commence à confirmer le bien que le monde entier pense de lui. Décisif et entreprenant, il est une plaque tournante du sixième d’Eredivisie et semble enfin justifier les espoirs placés en lui il y a 3 ans.

Andriy Lunin (🇺🇦 19 ans – Leganés)

Devant l’arrivée de Courtois, Lunin a été prêté suite à la pré-saison à Leganés afin d’obtenir du temps de jeu. C’est en tout cas ce qui était prévu entre les lignes. Seulement, à son débarquement, le géant ukrainien se verra barré par Cuellar pour ce qui ressemble à une simple saison de coupe du roi en perspective. Alors, destin ou non, la blessure du gardien titulaire il y a deux semaines a fait les affaires du portier de 19 ans qui s’est vu offrir une place de titulaire. De quoi montrer l’étendue de son talent et de profiter pour s’imposer en tant que numéro 1 ? Rien n’est moins sûr. En effet, ce weekend, le retour du portier titulaire a poussé Lunin hors du groupe. Malgré tout, le chouchou de Schevchenko a de nouveau enfiler les gants face au Rayo hier, a détourné un penalty afin de qualifier les siens et signer son troisième clean sheet en quatre matchs. De quoi semer le doute chez l’entraîneur des Pepineros ? Affaire à suivre…

Lucas Silva (🇧🇷 25 ans – Cruzeiro)

Au risque de vous choquer, le Brésilien appartient toujours au Real Madrid ! Celui qui avait été débauché à Cruzeiro pour 25M€ joue actuellement…à Cruzeiro. Suite à un prêt pour le moins peu concluant à l’Olympique de Marseille, le Brésilien est parti se ressourcer sur ses terres où il dispose de plus de temps de jeu. Néanmoins, Lucas Silva n’a pas l’air suffisamment talentueux pour sauter le pas afin de s’imposer en Europe, et il serait d’ailleurs très surprenant de le voir de nouveau revêtir les couleurs madrilènes à l’avenir.

James Rodriguez (🇨🇴 27 ans – Bayern Munich)

C’est le dossier qui s’annonce le plus chaud de l’hiver ! James Rodriguez n’est plus en odeur de sainteté dans la capitale bavaroise et n’y trouve pas plus son compte. Le Colombien n’est plus du tout un indispensable au onze de Niko Kovač et sa relation avec ce dernier ne semble pas des plus saines. L’ancien joueur du FC Porto aurait d’ailleurs fait part à ses dirigeants de son envie de mettre un terme à son prêt afin de rentrer à Madrid. Le mauvais début de saison des champions d’Europe, combiné au manque crucial de créativité offensive, pourrait lui offrir une opportunité de prouver à Solari l’utilité de son intégration. L’épisode ne fait que commencer…

Articles liés