Perez : « Si nos joueurs étaient moins sifflés, ils gagneraient plus souvent »

perez
Photo Mike Egerton / PA Images / Icon Sport

Le président du Real Madrid, Florentino Perez, a de nouveau été à la rencontre des socios, et répondu à certaines de leurs questions ce mercredi.

Départ de Marcos Llorente : « Il aurait pu partir en prêt, mais il a préféré être transféré. Zidane lui a dit qu’il avait besoin de jouer, alors il est parti. »

Saison passée : « Il faut faire notre autocritique, mais aussi valoriser tout ce qui a été gagné. Nous avons remporté quatre Ligues des Champions, d’autres ici ont tenté de remporter la Champions la saison dernière et n’ont pas réussi. »

Mercato : « Nous avons tenté de signer Lewandowski à plusieurs reprises ces dernières années, mais ils (le Bayern) ne souhaitaient pas le vendre. C’était le même cas de figure avec Pogba. »

Joueur français dans le viseur : « Oui, mais ils ne sont pas vendeurs. Bien sûr qu’il y a un joueur français qui nous plaît, et nous tenterons encore de l’avoir, mais ils ne sont pas vendeurs. »

Public du Bernabéu : « Si nos joueurs savaient qu’ils étaient plus applaudis qu’ils n’étaient sifflés, ils n’auraient pas peur et ils gagneraient certainement plus souvent. Et certains joueurs n’auraient pas envie de partir… »

Arbitrage : « Je n’aime pas parler des arbitres, mais bien sûr, ça nous a dérangé que cette action (ndlr : le possible pénalty sur Vinicius lors du match Real-Villarreal, 2-2) n’ait pas été revisionnée. Les arbitres doivent s’améliorer et se professionnaliser. Nous sommes en faveur du VAR. »

Son avenir à la présidence du club : « Je ne suis pas fatigué. »

Articles liés