Ramos : « Ne pas faire de pasillo ne veut pas dire que nous ne respectons pas le Barça »

Ramos
SERGIO RAMOS – AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Sergio Ramos s’est entretenu avec les médias après la réception de l’Atletico au Bernabéu. Le capitaine revient sur le derby, l’histoire du pasillo et la Ligue des Champions.

Que retenez vous du match ?

« On ne peut pas repartir satisfaits parce que nous avons eu beaucoup d’occasions et nous ne les avons pas concrétisées. D’autres fois nous avons eu plus de réussite, mais pas aujourd’hui. Je pense tout de même que nous sommes sur la bonne voie. »

Quelles parades d’Oblak…

« Il est dans un grand moment, mais Keylor a aussi fait deux gros arrêts. Keylor et Oblak sont deux gardiens incroyables. »

L’Atlético at-il eu de la chance ?

« Je ne sais pas. Madrid a été supérieur et à la fin ça a fait match nul. Je ne peux pas en dire plus. »

Soutenez-vous la décision de Zidane de ne pas faire de haie d’honneur pour le Barça ?

« C’est le capitaine qui dirige, pas le marin. Nous sommes pour le respect entre les équipes. »

Le Barça vous a-t-il manqué de respect pour ne pas vous avoir fait le pasillo après le Mondial des Clubs ?

« Je n’ai pas besoin de reconnaissance. Le pasillo est une chose qui est faite parfois, et d’autres fois non, mais cela n’a rien à voir avec le respect. »

Avez-vous parlé à Zidane de cette décision ?

« Vous n’arrêtez pas avec ça ! Je pense que cette question prend trop d’ampleur. Je ne crois pas que le Barça se soucie vraiment de nous faire des haies d’honneur ou non. L’important c’est que même si nous ne faisons pas de pasillo, cela ne veut pas dire que nous ne respectons pas le Barça. »

Cristiano a-t-il quitté le terrain pour se reposer ?

« Je ne sais pas. Il faut en tirer le meilleur car il est dans un très bon moment. Il faut être attentionné avec Cristiano. Nous jouons beaucoup dans les prochains matchs et nous obtenons d’excellents résultats grâce à lui. »

L’arbitre vous a-t-il pénalisés ?

« Ce serait trop facile de parler de l’arbitre ou du pénalty sur Kroos. Si nous avions marqué certaines de nos occasions, nous n’aurions pas à parler de lui. Cela ne nous avantage pas de parler de l’arbitrage. Ils ne prennent pas de décisions de manière préméditée ou du moins nous l’espérons. »

L’arrêt d’Oblak sur son coup franc

« C’est dommage. Peut-être que si nous avions mis quelques joueurs à nous dans le mur, nous l’aurions forcé à se placer un peu plus loin. »

Serait-ce un échec de terminer la saison sans titre ?

« Ce qui compte pour les gens ici, ce sont les titres. Ce ne serait pas un échec, mais ce serait très triste parce quand vous passez une année très concentrée et dévouée à ce sport, terminer sans aucun trophée, c’est toujours dur. »

Quel rival préférez-vous en demie finale de la Ligue des Champions ?

« Nous devons d’abord passer le match de mercredi. Un match que tous les footballeurs aiment jouer, mais que je devrai regarder des tribunes. Ce ne sera pas facile. »

Les colchoneros disent que vous êtes favoris…

« Je le répète, la première chose à faire est de se qualifier pour les demies. Mais il se peut qu’après que vous ayez remporté 12 Coupes d’Europe, le regard des gens soit différent… »

Et une finale Real-Barça ?

« Pourquoi pas ? Ce serait vraiment bien parce que ça n’est jamais arrivé. »

Articles liés