Real Madrid : les raisons de la crise

zidane
AFP PHOTO (Guillermo Martinez / Anadolu Agency)

Le Real Madrid vit un moment compliqué. Relégués à 8 points du Barça en Liga, les Madrilènes n’y arrivent plus, et enchainent les piètres performances.

Que se passe-t-il à Madrid ? Les Merengues sont en train de réaliser l’un des pires début de saison de l’histoire du club, et peinent à convaincre dans le jeu. Mais où est passé le Real de la saison dernière ? Real France tente d’énumérer les raisons de cette crise.

Un effet de décompression

Premier argument possible pour expliquer cette mauvaise passe, l’effet de décompression. En 4 mois, le Real a remporté 4 titres (Liga, LDC, Supercoupe d’Europe et d’Espagne). Et même si les joueurs aiment répéter que chaque saison procure la même motivation et la même envie de gagner, il n’est pas impossible que certains joueurs se relâchent inconsciemment après tant de titres soulevés, pire, fassent preuve d’un excès de confiance à l’heure d’affronter des adversaires dits plus faibles sur le papier. Une réaction humaine, mais totalement néfaste si l’équipe souhaite continuer à avancer.

Un effectif moins expérimenté

L’une des raisons qui peut aussi expliquer ces mauvais résultats, les départs cet été de plusieurs joueurs capables d’apporter beaucoup. Pepe, James ou encore Morata étaient très importants et ont permis au Real de gagner de nombreux points en championnat l’an dernier. Or, leurs départs ont été comblés par des joueurs talentueux certes, mais plus jeunes et bien moins expérimentés. Pire, le jeune Borja Mayoral, censé suppléer Benzema en pointe, est régulièrement écarté des convocations. Compliqué pour lui d’aider ses coéquipiers dans ces conditions… 

Des individualités moins performantes

Marcelo, Vazquez, Cristiano, Kroos, Ramos… On pourrait en citer beaucoup, des joueurs du Real qu’on ne reconnait plus cette saison. Le foot a beau être un jeu d’équipe, si les cadres de l’équipe sont aux abonnés absents de la sorte, la machine s’enraye. Certains sont méconnaissables à tel point que ça en devient effrayant. Alors, problème de préparation physique ou effet de décompression dont-on parlait plus tôt ? Toujours est-il que sans un grand Ramos, CR7 ou Marcelo, le Real n’avance plus.

Une attaque en berne

Cristiano Ronaldo n’aurait certainement pas parié sur un début de saison si sombre. Ses 5 matchs de suspension pèsent lourd dans la balance à ce jour, pour lui qui cherche à rattraper un retard considérable au classement des buteurs. Et quand il fait ça, CR7 n’y arrive pas. Son compère Benzema trouve toujours le moyen de combiner avec lui devant, mais n’est pas plus efficace à l’heure de faire trembler les filets pour autant. Le Français tente trop peu souvent sa chance et l’attaque du Real reste en berne.

Un 4-3-3 qui manque

On a beau penser ce qu’on veut de Gareth Bale, toujours est-il qu’en sa présence, Zidane n’hésite pas à aligner un 4-3-3 agressif qui a fait les beaux jours du Real par le passé. Depuis le début de saison, l’entraîneur insiste, en l’absence du Gallois, sur un 4-4-2 losange bien moins percutant. Evidemment ce système convient parfaitement à Isco qui se retrouve alors dans sa position favorite, derrière les attaquants, mais le Real a beaucoup de mal à se procurer des occasions en jouant ainsi. Zidane affiche clairement des lacunes tactiques et se cherche constamment, lui qui n’a pas encore aligné deux fois le même onze cette saison. Il faut l’avouer, on s’ennuie à mourir en regardant Madrid jouer ces derniers temps…

Articles liés