5 raisons qui pourraient pousser le Real à recruter De Gea

De GeaComme l’a révélé AS récemment, le gardien de Manchester United David De Gea dispose, jusqu’au 15 juin, d’une close libératoire pour Madrid dont le montant s’élève à 50 millions d’euros. Mais pourquoi le recruter quand Navas excelle au même poste ? AS énumère 5 raisons.
1) C’est le meilleur portier d’Angleterre

De Gea arriverait à Madrid précédé d’un parcours sans erreur en Premier League. C’est le meilleur gardien actuellement Outre-manche, comme en témoignent les trois fois (2013, 2015 et 2016) où il a intégré le onze idéal de la saison de l’association des Footballeurs Professionnels d’Angleterre.  Tout cela devant Joe Hart (international anglais), Courtois ( international Belge), Cech et Kasper Schmeichel, le portier de l’étonnante équipe de Leicester.

2) C’est le gardien espagnol de la prochaine décennie

Le madrilène est âgé de seulement 25 ans. « C’est le gardien idéal pour prendre la suite d’Iker Casillas » avait confessé Florentino après le transfert raté du 31 aout dernier. Il serait l’homme adéquat pour que les cages de Madrid, secouées par le tremblement de terre Mourinho, puissent récupérer la tranquillité à long terme comme ce fut le cas durant la majeure partie de l’ère Casillas.

3) Le Real a toujours une dette envers lui

De Gea a participé aux efforts pour que le transfert ait lieu, et les supporters de Old Trafford n’ont pas manqué de le lui rappeler, même si ses bons résultats sportifs lui ont permis d’éviter l’échafaud pour cette trahison. Le fiasco entre Manchester et Madrid dans les ultimes minutes du mercato n’est pas de sa faute. C’est pourquoi la direction du Real Madrid se sent redevable. Il y a aussi une raison économique. Dans l’accord privé entre le joueur et le club merengue, si Madrid ne le recrute pas, le club devra lui verser 10,9 millions d’indemnisation.

4) Le quota de la C1 en ligne de mire

Florentino a promis qu’en arrivant à sa seconde étape, il viserait « un Real Madrid avec 10 espagnols ». Le Real possède a l’heure actuelle huit joueurs sélectionnables par Del Bosque (Ramos, Isco, Carvajal, Nacho, Jesé, Casilla, Vazquez et Yañez), mais certains pourraient quitter le club cet été. La Champions League requiert huit joueurs formés au club, et recruter De Gea permettrait alors en partie d’assurer le quota requis.

5) Un bon filon publicitaire

C’est un visage qui a vocation à attirer les publicités ces prochaines années. En octobre, il a été recruté pour la campagne publicitaire de Adidas, la marque partenaire du Real Madrid. Il est aussi l’égérie de Pepsi. Aujourd’hui, De Gea est avec Rooney la figure dominante dans un club de l’envergure commerciale qu’est Manchester United, très présent sur le marché asiatique. Toute sa personne est une source potentielle de revenus pour que Madrid puisse payer le salaire élevé du portier (11,8 millions bruts si le pré-contrat signé en 2015 est respecté).

Articles liés