Salah : « Ça se joue sur un match, il va falloir oublier tout ce qui s’est passé avant »

salah
MOHAMED SALAH – AFP PHOTO / Paul ELLIS

L’attaquant des Reds Mohamed Salah s’est exprimé auprès de l’UEFA sur la finale qu’il se prépare à disputer face au Real Madrid demain soir.

Sa grande saison : « Le plus important, ça va être de pouvoir reproduire ce que j’ai fait la saison prochaine. Je sais que ce ne sera pas facile, mais je ne m’en fais pas trop parce que je sais que je peux réussir. Alors je suis déjà très enthousiaste à l’idée d’aborder la saison prochaine. En attendant, on a une finale à jouer. Il n’y a qu’à cela que nous devons penser. On ne doit pas trop se soucier de la saison à venir pour l’instant.

Sa première finale : « Il est évident qu’on est à la fois heureux et nerveux. Très, très enthousiaste. Vous savez, c’est un peu comme un rêve qui devient réalité. Tout le monde a hâte dans la ville et au club. »

La force du Real : « Pas besoin de rappeler les qualités de cette équipe : c’est une équipe qui a remporté ce trophée plus qu’aucune autre n’a réussi à le faire. Elle l’a remporté trois fois ces quatre dernières années. Ils ont énormément d’expérience. Mais on va tout donner pour essayer de remporter cette compétition cette fois. »

Comment les battre : « Cela se joue sur un match, un seul match, on va vraiment avoir besoin d’être concentré. Il va falloir oublier tout ce qu’il s’est passé avant. Quand débutera le match ce sera onze joueurs face à onze joueurs. On va juste avoir besoin de bien entrer dans le match, de faire beaucoup d’efforts et que chacun fasse bien ce qu’il a à faire. »

La clé de sa réussite : « Je dirais que c’est le travail, travailler dur. Je pense que c’est ce qui m’a été le plus bénéfique dans toute ma vie. »

Ses idoles d’enfance : « Comme je l’ai dit à de nombreuses reprises, mes idoles étaient Totti, le Brésilien Ronaldo, et Zidane. »

Articles liés