Solari : « Nous sommes tous de passage, et encore plus au Real Madrid »

solari

Avant de se déplacer à Eibar, Santiago Solari s’est présenté en conférence de presse pour faire le point sur l’actualité du club après cette trêve internationale.

Quelle est la partie la plus compliquée de votre travail une fois la trêve terminée ?

« Le plus compliqué ce sont les voyages, des joueurs qui reviennent de pays différents, avec des horaires différents. Certains ont joué un match, d’autres deux, ils arrivent tout au long de la semaine, le mardi pour certains, d’autres le mercredi… Vinicius est le dernier à être arrivé. Tout le monde a fait un gros effort à l’entraînement. »

Après tant de victoires consécutives, vous voyez-vous comme le nouveau Zidane ?

« Cette question, j’y ai déjà répondu le premier jour. Zidane est incomparable, c’est une légende de ce club comme joueur, et comme entraîneur je ne sais pas trop parce que je n’ai pas les statistiques, mais il doit être celui qui a le plus réussi au Real. Je l’admire en tant qu’homme et je ne veux le comparer à personne, il faut le laisser tranquille. »

Vous êtes désormais l’entraîneur officiel du Real Madrid…

« Je suis très reconnaissant et très excité par cette immense et belle responsabilité. »

Que pensez-vous des déclarations d’Asensio ?

« Les seules déclarations qui m’intéressent venant des joueurs sont celles qu’ils font sur le terrain. C’est ce qui compte le plus, et concernant ses propos sur le fait d’avoir à tirer l’équipe, ici, tout le monde doit tirer l’équipe, les supporters, le président, la direction, les joueurs, le staff technique, le staff médical… Chacun dans sa responsabilité, chacun dans son rôle. »

Vous avez signé jusqu’en 2021. Vous imaginez-vous rester jusque là ?

« Cela ne change rien aux onze années que j’ai passé dans cette institution et à l’engagement que j’y mets au quotidien. Nous sommes tous de passage, encore plus au Real Madrid et dans cette fonction. »

Apparemment, c’est Modric qui va remporter le Ballon d’Or…

« Super. Fantastique. Il le mérite, tout comme si c’était Varane ou Benzema. »

Que pensez-vous d’Eibar ?

« Je ne sais pas si ce sera un match fermé. J’imagine que ce sera très intense, Eibar est une équipe très aguerrie, ils ont des concepts très clairs, ils sont très agressifs. »

Comment voyez-vous Isco ?

« Je le vois bien. Il travaille et il progresse. »

Quel rôle comptez-vous donner à Asensio ?

« Le même qu’à ses coéquipiers. Chacun a ses responsabilités et celle des joueurs est de parler sur le terrain. Chacun montre sa valeur à chaque fois qu’il touche le ballon. »

Articles liés