Solari : « Tout est allé de travers aujourd’hui »

solari

Encore un revers pour le Real, qui s’est incliné à domicile aujourd’hui face à la Sociedad (0-2). Après la rencontre, Santiago Solari s’est présenté en conférence de presse.

À lire : les notes du match

Sensations : « Ce sont trois points qui nous échappent pour recoller avec ceux de devant, ce qui est notre objectif principal en Liga. »

Pourquoi est-ce si compliqué pour le Real de gagner ? « Aujourd’hui, tout est allé de travers, nous ne sommes pas bien entrés dans le match, nous avons eu une action malchanceuse dès la première minute, chaque avertissement s’est payé très cher. Puis nous avons tout fait pour renverser la situation mais rien n’est entré. Dans le foot ce sont les buts qui comptent et nous n’en avons mis aucun. Et puis il y a eu cette action où personne n’a compris qu’il n’y ait pas penalty… »

Le match de Vinicius : « Il a fait un très bon match. Il a 18 ans et il ne se démonte pas. Nous sommes contents de ça, mais de rien d’autre. »

Le VAR : « Nous ne parlons pas avec les arbitres, il y a des actions qui ne semblent pas évidentes quand vous les voyez en direct et nous pensons que le VAR est là pour ça. S’il n’y a pas de certitude, c’est à ça que sert le VAR. Sinon, il perd toute raison d’exister. Nous sommes tous humains et nous nous faisons tous des erreurs. C’est une chose de se tromper, mais une autre de ne pas examiner les preuves. Si on en re-visionne une et pas l’autre… C’est difficile à comprendre. »

Scénario du match : « C’est le football. Au début, nous avons eu  une grosse distraction qui nous coûte un but et nous punit. Comme à Villarreal, le football professionnel n’est pas tendre avec le manque de concentration. Nous avons fait tout notre possible pour inverser le résultat malgré les pénaltys, l’expulsion.. Mais ce n’est pas une consolation. »

Pensez-vous que vous pouvez avoir un discours qui ne colle pas avec le Real ? « Nous jouons pour gagner, nous nous battons toujours pour gagner, on ne sous-estime jamais rien ni personne, c’est ça l’esprit de gagnant. Aujourd’hui nous avons fait preuve de caractère malgré l’adversité. Le caractère je l’ai vu. Ce qui serait impardonnable ce serait de ne pas le voir. »

Comment pensez-vous pouvoir changer cela ? « Nous devons marquer les occasions que nous nous créons. »

Pensez-vous mériter de rester l’entraîneur du Real ? « Nous allons nous battre pour gagner le prochain match. »

Vinicius Jr : « Les joueurs grandissent avec le temps, les entraînements, la maturité. Il a 18 ans et il fait le bonheur du club depuis son arrivée. Il est arrivé il y a cinq mois, à 17 ans. Il avait déjà marqué un but en finale de Coupe du Monde des clubs, sa progression a été plus rapide que prévu. »

Articles liés